Saint-Mihiel. Abbaye Saint-Michel (bénédictins).

  • Description :

    Le fonds de l'abbaye de Saint-Mihiel est le plus beau fonds de la série H des Archives départementales de la Meuse. Il contient de nombreux documents relatifs au temporel de cette abbaye et à ses prieurés. On signalera notamment un cartulaire des XIIe-XIVe siècles, qui contient une petite chronique des débuts de l'établissement (4 H 5).

  • Date :

    709-1791

  • Identifiant :

    4 H 1-221

  • Sources complémentaires :

    Archives départementales de la Meuse  : 1 J 33, 43 ; Q 181 n° 53, 821-823.

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle  : B 23, 389, 531, 636, 910, 913, 916, 1236, 1388, 10833-10836 ; 3 F 195, 246, 255, 289, 309, 311, 497 ; G 348, 480, 496, 517, 575, 745, 998, 999 ; H 18, 19, 28, 139, 182-184, 342, 1180, 1299, 1340, 1648, 1673, 2990.

    Archives nationales de France  : E 3171 ; L 1010, n° 78 ; NIII, Meuse, 23 (plan de Le Tixerant, 1756).

    Bibliothèque municipale de Saint-Mihiel  : ms. Z 31 (cartulaire, 709-1547).

    Bibliothèque nationale de France : Collection de Lorraine, ms. 289 f. 1 (1251-1734) ; Nouvelles acquisitions latines, ms. 1283.

  • Localité : Saint-Mihiel (Meuse)
  • Biographie ou Histoire :

    Abbaye de bénédictins fondée au début du VIIIe siècle. L'abbaye est d'abord établie à Vieux-Montier (ou Vieux-Moutier, actuellement ferme Saint-Christophe), lieu-dit situé à l'est de la ville actuelle. En 819, l'abbé Smaragde transfert son établissement sur son emplacement actuel.

  • Bibliographie :

    Benoît (A.), « Inscriptions du département de la Meuse. Première partie, arrondissement de Commercy », Mémoires de la Société des lettres de Bar-le-Duc , 1894, p. 97-128, page 116.

    Besnier (Georges), « Note sur les archives de l'abbaye de Saint-Mihiel », Mémoires de la Société des lettres de Bar-le-Duc , 1900, p. 359-363.

    Bonnabelle (Claude), « Saint-Mihiel, son abbaye et ses dépendances », Mémoires de la Société des lettres de Bar-le-Duc , 1889, p. 29-179.

    Chavanne, Saint-Mihiel. Vieux papiers et vieux souvenirs , Bar-le-Duc, Contant-Laguerre, 1908.

    Cazin (Noëlle), « L'abbaye Saint-Michel de Saint-Mihiel », dans Henryot (Fabienne), Jalabert (Laurent), Martin (Philippe), Atlas de la vie religieuse en Lorraine à l'époque moderne , p. 76-77.

    Cazin (Noëlle), « Des femmes à l'abbaye bénédictine Saint-Michel de Saint-Mihiel au XVIIIe siècle », Lotharingia , n° XVIII, Société Thierry Alix, 2013, p. 257-270.

    Collin (Hubert), « L'abbatiale de Saint-Mihiel », Congrès archéologique de France. Les Trois Évêchés et l'ancien duché de Bar , 1991, p. 293-339.

    Collin (Hubert), « L'abbatiale de Saint-Mihiel : un monument à secrets archéologiques difficilement révélés », Lotharingia , n° V, Société Thierry Alix, 1993, p. 29-90.

    Collin-Roset (Simone), « Le catalogue des manuscrits de l'abbaye de Saint-Mihiel (1779) », Lotharingia , XV, Société Thierry Alix, 2009, p. 5-72.

    Conseil régional de Lorraine, La route des abbayes , p. 9-10.

    Cottineau (Laurent-Henri), Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés &, t. 2, col. 2818-2819.

    D., « L'abbaye de Saint-Mihiel et ses dîmes il y a mille ans », La Semaine religieuse du diocèse de Verdun , 1935, p. 192-194.

    Dumolin (Maurice), « Saint-Mihiel. Église Saint-Michel », Congrès archéologique de France, Nancy-Verdun , 1933, p. 348-362.

    Dumont (Ch.-E.), Histoire de la ville de Saint-Mihiel , Nancy, 1860-1862, 2 vol.

    Gaillard (Michèle), Goullet (Monique), Wagner (Anne), « Traduction de la Chronique de Saint-Mihiel (XIe siècle), Retour aux sources. Textes, études et documents d'histoire médiévale offerts à Michel Parisse , Paris, Picard, 2004, 1024 p., p. 987-1013.

    Gaillard (Michèle), « Du "Vieux-Moutier" à l'abbaye de Saint-Mihiel : les sources écrites et leur interprétation (VIIIe-IXe siècles) », dans Poilpré (Anne-Orange), Besseyre (Marianne) (sous la direction de), L'écrit et le livre peint en Lorraine, de Saint-Mihiel à Verdun (IXe-XVe siècles) , Turnhout, Brepols, 2014, 346 p., pages 43-57.

    Germain (Léon), « Monuments funéraires de l'église Saint-Michel à Saint-Mihiel (Meuse) », Mémoires de la Société des lettres de Bar-le-Duc , 1886, p. 1-121.

    Gillens (Anja), Saint-Mihiel im hohen une Später Mittelalter. Studien zu Abtei, Stadt und Landesherrschaft im Western des Reiches , Trieres Historische Forschungen, n° 52, Trèves, Kilomedia, 2003, 566 p.

    Gironde (André), « Dom Nicolas Loupvent bénédictin à Saint-Mihiel », Connaissance de la Meuse , n° 51, décembre 1998, p. 7-11.

    Henryot (Fabienne), « Bibles et lecture de la Bible à l'abbaye de Saint-Mihiel à la fin du XVIIIe siècle », Autour de la Congrégation de Saint-Vanne et de Saint-Hydulphe. L'idée de réforme religieuse en Lorraine, Journées d'études meusiennes, Verdun-Saint-Mihiel , 2004, Bar-le-Duc, Société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc, 2006, 176 p., pages 129-148.

    Lesort (André), « Chronique et chartes de l'abbaye de Saint-Mihiel », Mettensia VI, Paris, 1909-1912.

    L'Isle (dom Joseph de), Histoire de la célèbre et ancienne abbaye de Saint-Mihiel &, Nancy, Heaner, 1757.

    Lusse (Jacky), « Les prieurés des abbayes champenoises en Lorraine et les prieurés des abbayes lorraines en Champagne », Annales de l'Est , 2009, numéro spécial « Lorraine et Champagne, mille ans d'histoire », p. 191-206, notamment p. 197-198 (sur le prieuré d'Harréville-les-Chanteurs).

    Lusse (Jacky), « Le pays de Gondrecourt au Moyen Âge : étude d'un territoire du VIIe au XIIIe siècle », Paysages et histoire au pays de Gondrecourt, Journées d'études meusiennes , 2011, p. 21-53, p. 42 (pour les possessions dans le pays de Gondrecourt).

    Marschall (Hans-Günther), Slotta (Rainer), Lorraine romane , p. 55-56.

    Parisse (Michel), « Origines et développement de l'abbaye de Saint-Mihiel (VIIIe-XIIe siècles) », Saint-Mihiel. Journées d'études meusiennes , 6-7 octobre 1973, 1974, p. 23-33.

    Robinet (N.), Gillant (J.-B.-A.), Pouillé du diocèse de Verdun , t. III, p. 284-319.

    Roussel (N.), Histoire ecclésiastique et civile de Verdun , t. II, 1864, p. 248-252.

    Sesmat (Pierre), « Les bâtiments de l'abbaye de Saint-Mihiel au temps de Dom Loupvent », Annales de l'Est , 2001, numéro spécial « Le voyage de dom Loupvent : un Lorrain en Terre sainte en 1531 », XXVIIIe Journées d'études meusiennes, 7-8 octobre 2000, p. 33-46.

    Sesmat (Pierre), « L'église abbatiale de Saint-Mihiel : une architecture réformée ? », Autour de la Congrégation de Saint-Vanne et de Saint-Hydulphe. L'idée de réforme religieuse en Lorraine, Journées d'études meusiennes , Verdun-Saint-Mihiel, 2004, Bar-le-Duc, Société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc, 2006, 176 p., pages 149-166.

    Taveneaux (René), « La vie intellectuelle à l'abbaye de Saint-Mihiel aux XVIIe et XVIIIe siècles », Annales de l'Est , 1974, p. 73-81.

    Taveneaux (René), « Un bénédictin cartésien, dom Henry Hennezon, abbé de Saint-Mihiel, confesseur du cardinal de Retz », Lotharingia , n° VII, 1997, p. 315-329.

    Tribout de Morembert (Henri), Les églises de Lorraine , p. 32.

  • Mots-clés