Toutes les ressources Bazeilles-sur-Othain (Meuse) 4 résultats (2ms)

Archives religieuses.

38 H 2 , 1279-1785  

1-6. Archives religieuses. = 1. Traduction française d'une bulle de Nicolas III permettant au monastère de Juvigny d'entrer en possession des biens, fiefs exceptés, qui seraient échus aux religieuses de condition libre, si elles étaient restées dans le monde (Rome, 5 janvier 1279), à la suite, notice sur le pape Nicolas III et interprétation de ce privilège, s. d. (copie, 1657). = 2. Approbation de la réforme de l'abbaye par Gerlach Busch, officiai de Trèves, 1630. = 3-4. Approbation semblable par Jean Bruan, Louis Waipy et François Lahier, Jésuites de la Faculté de théologie de l'Université de Pont-à-Mousson, 1634 (en latin), et traduction française. = 5. Authentique de reliques de martyrs de la Légion thébéenne et de la ville de Trèves, venant de la Collégiale Saint-Paulin de Trêves, donné par le doyen de cette collégiale au monastère de femmes de Saint-Philibert de Trèves, 1642 (copie 1644 ; au dos, indication que ces reliques ont été données à l'abbaye de Juvigny par Dorothée du Mousa, religieuse du monastère). = 6. Testament de Gratien Messager, chanoine, de Juvigny, par lequel il lègue à la fabrique de la paroisse d'Othe (M.-et-M.) 50 francs pour fondation de deux messes annuelles, et à l'abbaye de Juvigny 200 francs, pour fondation de deux messes dans l'église du monastère, 1629. = 7-53. Cure de Juvigny. = 7. Conclusions de la visite pastorale de la paroisse de Juvigny par révêque-suffragant de Trêves, 1714 (une lampe devra toujours brûler devant le Saint-Sacrement ; le toit de l'église devra être réparé, et le cimetière muni de portes ; il faudra bâtir une maison d'école ; les fabriciens doivent être exacts dans leurs comptes ; le siège d'honneur de l'abbesse, dans le choeur de l'église, pourra être occupé par ses officiers ; les paroissiens ne pourront faire oeuvre servile, les dimanches et jours fériés, sans la permission expresse du vicaire perpétuel ; les jurés synodaux dénonceront tout abus, et y remédieront avec l'aide du pasteur). = 8-10. Pièces concernant le droit de l'abbesse de faire procéder à Juvigny à l'élection du doyen de la chrétienté de Juvigny. = 8. Procès-verbal d'installation, comme doyen, de François Jehey, curé de Verneuil-Grand, dans l'église abbatiale de Juvigny, 1609. = 9. Convocation à Avioth pour l'élection d'un doyen, et protestation de l'abbesse contre la désignation du lieu d'élection, 1636. = 10. Lettre de Jean de l'Hôtel, curé d'Avioth, et Théodore Godard, curé de Quincy, à l'abbesse, pour l'avertir qu'au détriment de ses droits l'évêque-suffragant de Trèves a désigné Avioth pour lieu de l'élection du doyen de chrétienté, 1672. = 11. Requête présentée à l'évêque-suffragant de Trèves pour le maintien du droit de préséance de l'abbesse, comme curé primitif, ou de son représentant sur le vicaire perpétuel, et confirmation de ce droit, 1644. = 12-21. Droit de présentation à la cure. = 12-14. Présentation comme vicaire perpétuel, investiture, et lettre de démission de Jean Marche, 1692. = 15. Investiture de Jean-Joseph Mercenier, 1717. = 16-17. Prise de possession de la cure de Juvigny par Jean Clément, protestation de l'abbesse contre le titre de curé indiqué par les lettres d'investiture, promesse de Jean Clément de ne pas se prévaloir d'e ce titre, et lettre de M. Hammes, de Trèves, concernant la correction apportée aux lettres d'investiture, 1719. = 18-21. Permutation de Jean Clément avec Charles-Mathieu de Franque, curé de Saint-Laurent (-sur-Othain), investiture de Charles de Franque, et lettres concernant cette nomination, 1750. = 22-30. Portion congrue du vicaire perpétuel. = 22. Transaction entre l'abbesse et Guillaume Rodicq, vicaire perpétuel, par laquelle celui-ci renonce à ses prétentions sur les dîmes en échange d'une pension annuelle de 80 écus et de la jouissance d'une ferme à Juvigny, 1612, traductions de la donation de l'église de Juvigny à l'abbaye par le chapitre cathédrale de Trêves, 1174, et de la confirmation de cette donation par Arnold, archevêque de Trêves, 1175, et confirmation de l'accord de 1612 par l'official de Trêves, 1613 (copie, s. d.). = 23. Requête présentée par l'abbesse contre le vicaire, décret de l'évêque-suffragant de Trèves, et signification au vicaire, 1644. = 24. Mémoire des prétentions de M. Cognascel, vicaire, sur le tiers des dîmes et réponses à ce mémoire, 1684. = 25. Accord entre l'abbesse et Nicolas Pierron, vicaire, par lequel il lui est alloué un supplément de pension annuelle de 60 livres, 1694. = 26-28. Mémoire contre les prétentions du vicaire sur les dîmes novales, consultation de Régnier, homme de loi à Varennes, en faveur des religieuses, et sommation aux religieuses par Jean Clément, vicaire, de lui abandonner ces dîmes novales, 1720. = 29. Traité conclu entre l'abbesse et Jean Clément, confirmant les accords de 1612 et de 1694 sur la portion congrue, 1718, et confirmation de ce traité par Charles-Mathieu de Franque, 1750. = 30. Accord, fait en exécution de l'édit de mai 1768, entre l'abbesse et Charles-Mathieu de Franque, par lequel il est concédé à perpétuité au vicaire, en augmentation de sa portion congrue, la jouissance de 12 jours et quart de terre à Juvigny, 1769. = 31-32. Mémoires, en faveur de l'abbaye, contre les prétentions du baron d'Esnes au sujet d'une chapellenie, et contre celles du vicaire ou les dîmes (xvne s.). = 33. Enquête au sujet de la dîme des prés, due à l'abbaye, contestée par Charles de Housse, seigneur de Hugnes, 1627. = 34. Compte de la fabrique, rendu par Nicolas Derivière, pour 1729 (recette : 412 l., 14 s., 3 d. ; dépense : 307 l., 8 s., 3 d.). = 35. Reçu délivré à l'abbaye pour le don à l'église paroissiale de Juvigny d'un calice et de sa patène, 1781. = 36-37. Abandon par l'abbaye à la communauté des habitants de Juvigny d'une maison pour servir de presbytère, 1645 (et copie, s. d.). = 38-53. Construction d'une nouvelle église et d'un presbytère. = 38-39. Délibération de la communauté des habitants, décidant la construction d'une nouvelle église paroissiale à Juvigny, 1771 (copie, 1772), et supplique à l'abbesse à ce sujet, 1771. = 40. Attestation du maire et du corps de la communauté des habitants de Juvigny, portant que l'ancien presbytère est en ruine, 1783. = 41-53. Pièces relatives à la construction de l'église et du presbytère, 1784-1785. = 54-79. Chapelle Saint-Sébastien, en l'église paroissiale de Juvigny. = 54. Acte de fondation d'une chapelle en l'honneur de la Sainte-Vierge et de saint Sébastien, en l'église paroissiale de Juvigny, par Pierre Garlache et Lucie Maldent, sa femme, 1629 (copie, 1643). = 55. Notes sur les charges et le droit de collation de la chapellenie, tirées d'une inscription lapidaire placée dans l'église de Juvigny, 1678. = 56. Pied-terrier de la cense de la chapelle Saint-Sébastien, XVIIe s. = 57. Bail de la cense à l'abbaye par M. Bourgoin, prêtre, de Bar-le-Duc, 1652. = 58. Procès-verbal de visite de la maison de la cense, 1653. =59-63. Lettres de M. Bourgoin à M. Liénart, de Juvigny, concernant le paiement du fermage de la cense, 1654-1656 (renseignements sur le Collège des Jésuites de Bar-le-Duc et la vie quotidienne dans cette ville). = 64. Constitution de rente par Frémy Garlache, procureur fiscal de Juvigny, au profit de l'abbaye, 1643. = 65. Échanges de terres à Juvigny entre l'abbaye et la fabrique de la chapelle Saint-Sébastien, 1651. = 66. Échange de prés, 1653. = 67-69. Autre échange de prés, 1654 (minute et grosse), et note sur cet échange. = 70. Approbation de ces échanges par l'évêque-suffragant de Trèves, 1657. = 71. Note sur un échange de prés, 1671. = 72-73. Signification à François Pierron et à Marguerite Garlache, sa femme, de s'acquitter des1 arrérages de la rente constituée au profit de l'abbaye par Frémy Garlache en 1643 (1673), et note sur le montant de ces arrérages. = 74. Rapport d'experts, constatant que l'abbaye est redevable envers la chapelle Saint-Sébastien de la somme de 100 livres, pour plus-value d'échanges, 1680. = 75. Transaction entre l'abbesse et Nicolas Pierron, chapelain de Saint-Sébastien, par laquelle le monastère fait abandon de sa rente constituée par Frémy Garlaebe, en contre-partie de la somme de 100 livres dont l'abbaye était redevable envers la chapelle pour soulfe de réchange conclu en 1654 (1681). = 76. Quittance donnée à l'abbaye, par Nicolas Pierron, des intérêts de la somme de 100 livres due pour plus-value de l'échange de 1654, 1682. = 77. Abandon par les héritiers de François Pierron et Marguerite Garlache à la chapelle Saint-Sébastien d'une demi-fauchée de pré, pour compensation d'une somme de 100 livres, dont ils étaient redevables envers la chapelle, comme cession-naire de la rente constituée au profit de l'abbaye par Frémy Garlache, 1710. = 78. Partage de la succession de Pierre Garlache, 1637. = 79. Abornement par Pierre Garlache, juge de Juvigny, du chemin « au-dessous de Saint-Denis », 1626. = 80-83. Trésorerie de l'abbaye. = 80. Manuel des rentes et revenus de la Trésorerie, à Juvigny, Châtillon - l'Abbaye (Pillon), Herbeuval (Thonne-le-Thil), Othe -(M.-et-M.), Montmédy, Louppy (-sur-Loison), Remoiville, Jametz, Verneuil-Grand, Verneuil-Petit, Thonne-les-Prés, Avioth, Thonnelle, Mont-Saint-Martin (M.-et-M.), Flassigny, Torgny (Belgique), Bazeilles (-sur-Othain), Écouviez, Bezonvaux, Douaumont, 1548 (cahier, 18 ff.). = 81. Rôles des rentes dues à la Trésorerie, XVIe s. = 82. Vente à la Trésorerie d'un pré à Juvigny, 1595. = 83. Note sur un champ à Louppy-sur-Loison, appartenant à la Trésorerie, XVIe s.

Fin des résultats