Toutes les ressources Condé-en-Barrois (Les Hauts-de-Chée, Meuse) 8 résultats (6ms)

Sauvegardes, biens, cens et rentes de la Commanderie. Hôpitaux de Stenay et de Bar.

1 H 4 , 1380-1812  

1-2. Inventaires des titres relatifs aux rentes dues à la Commanderie, 1812. = 3. Récépissé du receveur des domaines pour divers contrats intéressant les Antonistes, 1806. = 4 (Ancienne cote R 1). Relevé des arrérages dûs à la Commanderie, in-4°, 12 ff., novembre 1774. Ff: 1-2 : Livre vert, Hargeville-sur-Chée ; 2 v°-ll : Livre rouge, Condé-en-Barrois : = 5-7 (R3): Procédure contre Jean Collinet, marchand à Condé, pour non-paiement d'une rente due aux Antonistes à cause d'une chênevière audit lieu, 1696-1699. = 8 (R4). Extrait d'un contrat concernant des vignes à Condé, vendues par Nicolas Martin, cordonnier, au profit de Christophe Rolland, menuisier, tous deux de Louppy-le-Petit, 1747. = 9-17. Reconnaissances de rentes en faveur de la Commanderie : 9 (RS), de la part de Michel Renaud et Jean Hilaire, de Condé, 1775. = 10 (R6), de la part de Jean Parise et Catherine Bredon, de Condé, XVIIIe s. = 11 (R7), de la part de Nicolas Grignard, vigneron audit lieu, 1775. = 12 (R8), de la part de Pierre Leroy, de Condé, 1775. = 13 (R9), de la part de Jean Hanotel, de Condé, 1775. = 14 (R10), de la part du sieur Georges, 1774. = 15 (R11), de la part de Nicolas Demoget, vigneron à Condé, pour des vignes sises audit lieu, 1750. = Ventes de vignes à Condé : 16 (R12), par les Antonistes au profit de Michel Berthelemy, vigneron, 1760. = 17 (R13), par Claude Martin, cordonnier, au profit de Didier Toussaint,, vigneron, tous deux de Louppy-le-Petit, 1748. = Reconnaissances de rentes en faveur de la Commanderie pour des vignes à Condé, avec procédures consécutives : 18-22 (R14), de la part de Jean Magnien, sergent en la haute justice de Génicourt, puis de ses héritiers, 1734-1775. = 23-25 (R15), de la part de Barbe Menuzier, veuve de Jean Leroy, 1734-1775. = 26 (R16). Rétrocession de vignes à Condé de la part de Marguerite Menuzier, veuve de Jean Adam, au profit de Louis Adam, 1756. = Reconnaissances de rentes en faveur des Antonistes : 27 (R17), de la part de François Marchal, 1743. = 28 (R18), de la part de Jean Adam, de Condé, 1739. = 29 (R19), de la part de Claude Levrechon, de Condé, 1775. = 30 (R20), de la part de François Viry et Pierre Prévost, 1775. = 31 (R21), de la part de Humbert et Jean Aubry, 1749. = 32-33 (R22 et 25), Rente constituée au profit des religieux par Jean Martin, hôtelier à Bar-le-Duc, et Anne Martin, veuve de Charles Michel, 1720. Reconnaissance consécutive de la part de Jean-Baptiste Robert, commissaire de police à Bar, 1745. = Reconnaisances de rentes en faveur de la Commanderie pour des vignes à Condé : 34 (R23), de la part de François Regnault, tisserand audit lieu, et de Catherine Tabourin, domestique à Bar, 1734. = 35 (R24), de la part de Didier Maury, charpentier, et de Christophe Didelin, manouvrier,. tous deux de Condé, 1735. = 36-49 (R26 et 27). Rentes constituées au profit de Claude Henry dit Anglebert, bourgeois de Bar, par Marc Tourneur, vannier à Laimont, 1624-1631. Transport desdites rentes au profit des religieux par Claude Henry, 1681. Reconnaissance consécutive de la part de Claude Réaux, tisserand à Laimont, 1739. Procédures pour le paiement desdites rentes : entre Claude Henry et Nicolas Tourneur, 1637-1680 ; contre Nicolas Tourneur puis Claude Réaux, 1681-1703. = 50-53 (R28). Vente d'une vigne au'finage de Bar, lieu-dit Champ-du-Moulin, par la Commanderie au profit de Jean Faudot, vigneron à Bar, 1677. Procès pour exécution dudit contrat contre Claude Hutin et Georges Drouyn, 1703. Reconnaissance de rente consécutive au profit des Antonistes de la part de Jean Drouyn, tonnelier à Bar, et de François Jacquet, substitut du procureur du roi à Véel, 1739. = 54-56 (R29). Vente de vignes à Condé par la Commanderie au profit de Nicolas Leroy, meunier à Génicourt, 1676. Procédure pour exécution de ladite vente contre Nicolas Leroy puis Michel Parise, de Condé, 1687-1694. = Reconnaissances de rentes en faveur des religieux : 57 (R30), de la part de Jean Àubry; vigneron à Condé, 1733. = 58 (R31), de la part de Nicolas Prévost, charpentier, de François Orredon et Humbert Parmentier, vignerons, tous de Condé, 1733. = 59 (R32), de la part de Hubert Vannesson, laboureur à Hargeviïle-sur-Chée, 1744. = 60 (R33), de la part de Joseph Claude, vigneron à Condé, 1734. = 61 (R34), de la part de Pierre Collas, aussi vigneron, 1733. =62 (RS5), de la part de Jean Magnien, sergent en la haute justice de Génicourt, 1733. = 63 (R33), de la part de Jean George et consorts, de Condé, 1733. = 64 (R37), de la part de Jean Harmottel, vigneron audit lieu, 1733. = 65 (R38), de la part de Michel Marchai, vigneron, et de Hubert Prévost, boulanger, tous deux de Condé, 1733. = 66 (RS9). Vente de vignes audit lieu par ia Commanderie au profit de Jean Lahire, vigneron, 1676. = Reconnaissances de rentes en faveur des Antonistes : 67 (R40), de la part de Claude Prévost, manouvrier à Condé, 1775.= 68 (R41), de la part de Claude Gailliet, 1732-1738. = 69 (R42), de la part de Nicolas Martin, de Louppy-le-Petit, 1739. = Cessions de vignes à Condé de la part des religieux : 70 (R44), au profit de François Martin, 1699. = 71 (R45), au profit de François Henry, vigneron à Condé, 1698. = 72-9.. Rentes constituées au profit de la Commanderie : par Claude Raris-Lamontagne, ancien maire de Moirans en Dauphiné, sur un gagnage à Fains-les-Sources, 1701 ; par Henri-Gabriel Fleury, avocat en Parlement, demeurant à Bar, 1701 ; par François Baudin, menuisier à Bar, sur une maison en cette ville, rue de l'Horloge, 1704 ; par Pierre Gérard, avocat en Parlement, demeurant à Bar, 1765 ; par Louis-Joseph, marquis de Beau-veau, sur les revenus de la terre et seigneurie de Fains-les-Sources, 1708 ; par Marie de Cheppe, Charles Vasse et Antoine de Cheppe, demeurant à Bar, sur une maison de cette ville, rue du Bourg, 1710 ; par François Lebesgue, seigneur de Nonsard, sur les revenus de la terre et seigneurie de Lisle-en-Rigault, 1710. Reconnaissances de rentes en faveur des Antonistes : de la part de Nicolas et Jean Nicolas, vignerons à Condé, pour une vigne audit lieu, 1711 ; de la part de Nicolas Leroy, laboureur, et de trançois Martin, vigneron, tous deux de Génicourt, 1711 ; de la part de Didier et Claude Joyet, laboureurs, et de François Larcher, vigneron, tous de Hargeville, pour des maisons audit lieu, 1711 ; de la part des Thomassin, de Behonne, 1712. Rentes constituées au profit de la Commanderie : par François Mouzin de Romecourt, lieutenant général en la prévôté de Bar, 1712 ; par Nicolas Remy, greffier en la mairie dé Vavincourt, et Jean Remy, notaire au tabellionage de Bar, 1714 ; par Nicolas Maguillot, recteur d'école, et Etienne Janvier, vigneron, tous deux de Belrain, 1714 ; par Jean-Baptiste Magot, maître des postes à Bar, 1714 ; par Gaspard Lebesgue, seigneur de Nonsard, 1716 ; par François Lebesgue, 1716 ; par Nicolas Regnard, marchand à Bar, 1719 ; par Jean Martin et François Retholot, hôteliers, et par Anne Martin, veuve de Charles Michel, tous demeurant à Bar, 1720 ; par Jean Chrestien, cuisinier à Bar, 1720 ; par Jean Remy, sur une maison à Bar, porte Notre-Dame, 1723-1724. Vente de vignes à Condé par les religieux au profit de Claude et Nicolas Martin, vignerons, portant constitution de rente, 1725. = 95. Rente constituée par les Antonistes au profit de Louis Mayeur, chevalier, demeurant à Bar, 1726. = 96-100. Ventes au profit de la Commanderie : d'une vigne à Bar, lieu-dit les Hautes Premières, par André Guéritaut et Claude Gaillette, : pêcheurs, et par Nicolas et Françoise Larcher, tous demeurant à Bar, 1701 ; d'un gagnage à Lavallée par Cuny Dédiant, laboureur audit lieu, 1705 ; du capital : à lui dû à cause de la vente d'une maison à Hargeville, par Didier François, marchand audit lieu, 1707 ; de terres à Nubécourt par Anne Noël, veuve de Nicolas Gilquin, 1711 ; d'une foulerie à Bar, rue du Petit-Bourg ; par Antoine-Bernard de Reims et Edme-François, marquis de Ballay, 1723. = 101. Amodiation des revenus de la Commanderie au profit de Christophe Durans, religieux de Saint-Antoine, 1596. = 102-103. Lettres patentes du duc Charles III de Lorraine portant mise en sauvegarde de la Commanderie de Pont-à-Mousson, 15S8, et confirmation desdites lettres par son successeur, Charles IV, 1627 (copies pour servir à la Commanderie de Bar, 1739). = 104-127. Biens et droits des Antonistes à Bar-le-Duc. = 104. Arpentage des terres de la Commanderie au finage de Bar, 1645. = 105. Déclaration des vignes des religieux audit finage, 1645. = 106. Mémoire d'héritages à Bar acquis par les Antonistes, xvne s. = 107. Vente d'une maison aux faubourgs de Bar, rue de Véel, par Claude Guillaume, charron, au profit de François Georges, voiturier, tous deux de Bar, portant obligation en faveur des religieux, .; 1770'. = 108. Mémoire des héritages aliénés par la Com-: manderie au profit de plusieurs particuliers, intéressant essentiellement les localités de Bar et Condé-en-Barrois, 1674-1707. = 109. Echange du four dit du Bourg contre une foulerie sise rue du Petit-Bourg, entre les Antonistes, les Augustins dé Bar et Charles Bardot, chapelain de la chapelle Saint-Jacques et Saint-Christophe en l'église de cette ville, d'une part, et l'hôpital de Bar, d'autre part, 1724. = 110-111. Amortissement par le duc Charles IV de Lorraine d'une pièce de terre sise à Bar, lieu-dit au Pont-Neuf, acquise par la Commanderie, 1633. = 112. Quittance du sieur Barthélémy pour fourniture de vin et participation des religieux à la reconstruction d'un mur mitoyen à Bar, 1769. = Procès pour non-paiement de cens et rentes dûs taux Antonistes : 113, contre le prieuré de Notre-Dame de Bar, à cause d'un pré au lieu-dit Hagueron, 1460. = 114, contre François Mayeur, pelletier, à cause d'une maison rue du Pressoir, 1628. = 115, contre François Le Rouyer, gruyer et receveur de Bouquenom, à cause d'une vigne à Bar, dite « les Gentilles », 1668. = 116, contre Germain Viart et consorts, à cause d'une vigne au lieu-dit Der-rière-le-Chàteau, 1693. = 117-127. Rente constituée au profit de la Commanderie par l'ordre des avocats du bailliage de Bar, 1748, avec procédure consécutive, 1770-1776. = 128. Biens et droits des religieux à Behonne. Mémoire des terres de Behonne abandonnées aux Bénédictins de Bar, XVIIIe s. = 129-146. Biens et droits de la Commanderie à Condé-en-Barrois. = Ventes : 129, d'une terre à Condé par les Antonistes au profit de Claude Roulier, vigneron, 1704. = 130-131, de vignes audit lieu par Jean Aubert et Claude Gri-gnard, manouvriers, au profit de Christophe Menuzier, tous de Condé, avec procédure consécutive, 1753-1766. = Rentes constituées au profit des religieux : 132-136, sur une vigne à Condé, par Nicolas Leroy père et fils, vignerons à Génicourt, 1676, avec reconnaissance consécutive de la part de Nicolas Leroy et François Badié, 1734, et procédure, 1775. = 137-141, sur des vignes à Condé et Génicourt, par Didier Daubreville, laboureur, 1688, avec reconnaissances consécutives de la part des Joyet, 1711-1751. = 142-146. Reconnaissance de rente en faveur de la Commanderie de la part de Michel Millot, Jean Hurlin et Antoine Menuzier, vignerons, pour des vignes à Condé, 1734. Procédure consécutive contre Nicolas Maguillot, de Belrain, et Nicolas Millot, de Condé, 1754-1775. = 147-161. Biens et droits des Antonistes à Hargeville-sur-Chée. Bail à ferme des dîmes de Hargeville, Vavincourt et Sarney, au profit de Joseph Pillot, marchand à Bar, 1775, aven procédure consécutive pour inexécution des clauses du contrat, 1784-an V. = 162. Requête des religieux à. la Chambre des Comptes de Bar pour entérinement des lettres patentes de 1706 portant confirmation des titres relatifs au Moulin-le-Comte, 1725. = 163. Vente d'une vigne à Naives-d'evant-Bar par la Commanderie au profit de Jacquemin Mairel, Jean Jacqueminot, Nicolas Menginois, Christophe Tonnel et Nicolas Mairel, tous de Naives, 1628-1629. = 164. Quittance des Antonistes pour perception des grains à eux dûs sur les assises de Re-vigny-sur-Ornain, 1581. = 165. Traité avec la Communauté des habitants de Sommeilles en vue de la restauration du four banal de ce lieu et du rachat de la banalité, 1699. = 166. Hôpital de Dursur-Meuse. Extrait d'un registre de la Chambre des Comptes de Bar, concernant d'eux titres (1380 et 1587) relatifs à l'Hôpital de Dun, XVIIe s. = 167-170. Hôpital de Stenay. Baux des héritages de l'hôpital à Stenay au profit de la communauté des habitants de cette ville puis de Jean-François Desbarrières, bourgeois de Stenay, 1707 et 1715. Copie de pièces concernant l'aliénation de l'hôpital, 1719. Transaction avec la ville de Stenay, portant cession de l'hôpital à la Charité avec tous ses revenus, 1719. = 171-200. Hôpital de Bar-le-Duc. = 171-172. Règlements du roi René pour la réception à l'hôpital de certaines catégories de malades seulement, 1498. = 173-177. Procès pour malversations entre la ville de Bar et Jean de Gyon, administrateur de l'hôpital, 1553-1554, avec règlement consécutif de Nicolas de Lorraine, comte de Vaudémont, 1559. = 178-186. Requêtes et mémoires concernant l'administration et les bâtiments de l'hôpital, objet de contestation entre les Antonistes et la ville de Bar, XVIIe S.-1725. = 187-194. Arrêt du Conseil d'Etat et lettres patentes du roi Stanislas, portant règlement de ladite contestation au bénéfice de la Commanderie, avec pièces annexes, 1748-1752. = 195-196. Mémoire imprimé et correspondance concernant l'administration de l'hôpital, à propos de la réunion de la Commanderie à l'Ordre de Malte, 1775-1778. = 197-198. Copies de titres concernant l'Ordre de Malte : bulle pontificale de 1776, portant suppression des Antonistes, et lettres de neutralité octroyées à l'Ordre de Malte par le roi d'Espagne, Philippe II, 1556. = 199-200. Projets de délibérations pour le règlement d'un atelier de charité constitué dans l'ancienne maison de la Commanderie de Bar, cédée par l'Ordre de Malte, 1781.

Biens et rentes. Comptabilité.

12 H 2 , 1648-1796  

1-2 (Ancienne cote Tl). Transport de rente au profit du couvent de la part de Louis Collignon, demeurant à Nancy, et ratification par les religieux, 1648. = Rentes constituées entre particuliers, avec transports consécutifs au profit des Carmes : 3-5 (T2), de la part de Barbe Quinard, veuve de Pierre Tannier, de Longeville-en-Barrois, 1740-1767. = 6-7 (T3), de la part de Nicolas Marjollin, vigneron audit lieu, 1692-1719. = 8-9 (T4), de la part de Marie et Marguerite Claude, de Bar-le-Duc, 1735-1751. = Rentes constituées au profit du couvent : 10 (T5), par Pierre Regnault, laboureur à Laimont, 1748. = 11 (T6), par Louise Feré, veuve de Jean Toussaint, de Vavincourt, 1718. = 12 (T7), par Antoine de Raab de Fransure, seigneur de Salmagne, 1707. = 13-14 (T8), par Simon Gruyer, vigneron à Longeville, avec reconnaissance consécutive, 1714-1721. = 15 (T9). Décharge en faveur de Claude Berceau relativement à ladite rente, 1730. = 16 (T10). Reconnaissance de rente au profit des religieux de la part de Jacques Jeannin, vigneron à Marbot, 1749. = 17-24 (T 12). Procédure touchant une obligation de Nicolas de Rhodes, seigneur d'Avrainville, 1653-1663. = 25. Journal des dépenses, reg. in-4°, 22 ff., 1789-1790. = 26. Arrêté du compte rendu au Directoire du département, 1791 = 27-91. Quittances (principalement pour le paiement des impôts et mémoires des fournisseurs, 1780-an V (la dernière de ces pièces fait mention du citoyen Bonard, "dépositaire des Archives du département de la Meuse" [24 pluviôse an V]). = 92-93. Décharges concernant la remise de deux confessionnaux et des cloches du couvent, 1791. = 94-96. Transport de la dette Henri de Raullin en faveur des Carmes de la part des Carmélites de Saint-Mihiel, 1702, et comptabilité consécutive, 1703-1707. = 97. Obligation au profit du couvent de la part de Charles Letoille, cordonnier à Bar-le-Duc, 1767. = 98-140. Biens et droits du couvent à Bar-le-Duc. = 98-99. Accord avec la Collégiale Saint-Pierre de Bar au sujet de l'écoulement des eaux dans une ruelle mitoyenne, et pièce annexe, 1732. = 100-126. Procédures relatives à l'adjudication d'une maison à Bar, ville haute, provenant de la succession de Jean-François d'Anglure, 1679-1687. = 127-140. Correspondance concernant ladite adjudication, 1682-1687. = 141-150. Biens et droite du couvent à Condé-en-Barrois. = 141. Vente de vignes à Condé par Jeanne Menuizier, de Bar-le-Duc, au profit de Jean Boutenot, cordonnier à Condé, 1749. = 142. Obligation consécutive au profit de François Charois, aubergiste à Bar, 1771. = 143-149. Procès pour dettes contre François Charois, 1772. = 150. Décharge des héritiers Boutenot pour les pièces relatives à leur créance, an III. = 151-152. Autorisations de prendre de la terre : à Longeville-en-Barrois, 1787 ; à Pilviteuil, 1784. = 153-154. Ventes : de vignes à Savonnières-devant-Bar par Antoine Henrion au profit de Jean Thouvenin, avec obligation en faveur des Carmes, 1765 ; de terres audit lieu par Charles Hacquel, huilier à Longeville, au profit du couvent, 1774.

Combles-en-Barrois - Dun-sur-Meuse.

4 T 65 , 1882-1937  

Combles-en-Barrois : objets mobiliers de l'église (1905) ; Commercy : objets mobiliers de l'église (1907-1915), château (1928-1937) ; Condé-en-Barrois : objets mobiliers de l'église (1905) ; Consenvoye : église (1921-1934) ; Culey : église et objets mobiliers (1912-1930) ; Dammarie-sur-Saulx : objets mobiliers de l'église (1907) ; Damvillers : église et objets mobiliers (1924-1934) ; Demange-aux-Eaux : objets mobiliers de l'église (1907) ; Douaumont : tranchée des Baïonnettes (1925) ; Dugny : église (1904-1930) ; Dun-sur-Meuse : église et objets mobiliers (1882-1934).

Contexte :
Monuments historiques et vestiges de guerre. > Dossiers des monuments historiques.

Inventaire des titres et actes de la Commanderie (véritable cartulaire).

1 H 2 , 1239-1712  

Inventaire des titres et actes de la Commanderie dressé sur ordre d'Alexis Dufresne et de Georges de Vitrolles, respectivement supérieur et procureur (1712). = F. 7 : Table des layettes inventoriées. = Ff. 8-43 : Répertoire par layettes des actes contenus dans l'inventaire. = Ff. 49-59 : Hôpital, privilèges et exemptions, 1239-1712 (A-A19). = Ff. 61-80 : Bar-le-Duc, 1269-1704 (B-B31 et C-C33). = Ff. 85-98: Fains-les-Sources, 1230-1696 (D-D55). = Ff. 103-111 : Tourteloup, Barauval, Champ du Moulin, Champ-le-Diable et La-Horgne, 1239-1673 (E-E26). = Ff. 114-126 : Moulin-le-Comte, 1372-1709 (F-F23). = Ff. 133-136 : Canal du Moulin, 1434-1730 (G-G4). = Ff. 139-146 : Fours de Bar-le-Duc et de Sommeilles, 1259-1699 (H-H36). = Ff. 150-159 : Marbot et Naives-devant-Bar, 1248-1691 (I-I37). = Ff. 162-175 : Behonne, Vavincourt et Maltasse, 1248-1712 (K-K48). = Ff. 180-186 : Clouyères, Pré-Jarret et Fremières, 1434-1683 (L-L25). = Ff. 187-190 : Famillotte, La Vaux-Viry et Derrière-le-Château, 1330-1693 (M-M15). = Ff. 193-196 : Savonnières-devant-Bar, Hinot et Véel, 1268-1699 (N-N18): = Ff. 198-204 : Fondations, 1321-1728 (0-022). = Ff. 211-228 : Confrérie du Saint-Sacrement, Nivraumont, Marat, Lavallée, Confrérie de Saint-Hubert, 1444-1705 (P-P23). = Ff. 229-237 : Condé-en-Barrois et chapelle Saint-Jacques de Génicourt-sous-Condé, 1317-1688 (Q-Q26). = Ff. 241-256 : Contrisson, Nant-le-Grant, Revigny et Nubécourt, 1240-1710 (R-R53) : = Ff. 262-264 : Hargeville-sur-Chée, 1571-1706 (S-S9). = Ff: 266-281 : Auzéville-en-Argonne, Varennes-en-Argonne et Stenay, 1456-1708 (T-T52). = Ff. 282-330, manquants : Dun-sur-Meuse, Étain, Chaumont-sur-Aire, Courcelles-sur-Aire, Neuville-sur-Ornain et Mussey, 1234-1702.

Réfection, aménagement et construction de bâtiments communaux afin d'accueillir un bureau de poste avec logement de fonction pour le receveur : délibérations, procès-verbaux, états des lieux, baux, avenants, conventions, plans des bâtiments, devis des travaux, marché, correspondance.

MINISTERE DES TELECOMMUNICATIONS, DIR. DEP. DES POSTES, SERVICE DES BATIMENTS , 1868-1980  
1480 W
Contexte :
Aménagement du territoire, équipement, logement, agriculture et forêt, environnement. > Direction départementale des Postes.
Fin des résultats