Toutes les ressources Hannonville-sous-les-Côtes (Meuse) 16 résultats (11ms)

Longeau (Hannonville) et Saint-Symphorien, Maldenée, Mars-la-Tour, Metz, Montville (Les Éparges). Église Saint-Martin de Montville.

19 H 12 , 1133-1776  

1 (A 6). Confirmation par Albéron (de Chiny), évêque de Verdun, de donations faites à l'abbaye : par Baudoin d'Apremont, le droit de pâture et de passage sur ses terres ; par le même Baudoin et Albert, primicier, le tiers des dîmes de Longeau (commune d'Hannonville-sous-les-Côtes), 1146. = 2 (A 8). Donation par Hugues de Neulan et consorts du fief de Waciscurt (Hazavant), 1154. = 3 (A 15). Accensement par l'abbaye à la communauté de Saint-Maurice-sous-les-Côtes d'une partie de l'étang de Longeau, destinée à servir d'abreuvoir, 1533. = 4-8 (E 5). Confirmation de diverses donations par Etienne de Bar, évêque de Metz, 1153 (copie ; original sous la cote 19 H 1, n° 14). Donation de la terre de Saint-Symphorien par Boémond de Neufchâteau, s.d. (XIIe s. ; copie, 1561). Accord entre les abbayes de Saint-Benoît et de Saint-Symphorien au sujet de la terre dite de Saint-Symphorien, 1158 (copie, 1561). Confirmation par Gobert d'Apremont des donations de ses prédécesseurs, s.d. (copie, 1561 ; original sous la cote 19 H 1, nos 1-2). Procès-verbaux d'abornement, visite et reconnaissance des bois de Longeau, 1744-1745. = 9-11, Plans des bois de la seigneurie de Longeau, 1740-1745. = 12-92 (E 6 et K 7). Correspondance, baux, procédures et pièces diverses concernant la cense et le moulin de l'abbaye à Longeau, 1600 (copie)-1776. = 93-97 (G). Donation par les héritiers d'Agnès, fille de Renault Ancherin du Pont, écuyer, à l'abbaye, du tiers leur appartenant dans la tuilerie de Maldonnée, à Jonville, 1422 ; constitution de procureurs par les mêmes, 1422 (originaux et copies). Vente par nobles conjoints Nicolas Lambert et Valairie de Moncel, de Thiaucourt, à Pierre Bolengier, prévôt d'Hattonchâtel, et Jeanne de Xonville sa femme, du quart de la tuilerie de Maldenée, 1501. = 98-102 (H 13). Confirmation par Robert de Vittonville et Jeanne dite Philippe sa mère, des rentes en vin léguées à l'abbaye par leur père et mari Jacques, seigneur de Vittonville, 1274 (original et copie). Plainte des abbé et couvent au duc de Lorraine contre les héritiers de Gérard d'Avillers, qui empêchent les mayeurs de Mars-la-Tour de payer les rentes en vin léguées par Jacques de Vittonville, et mandement du duc au bailli de Nancy ordonnant la saisie des vignes, 1566 (copies). Vente par Herbin dit Quarieil, d'Hannonville à Alardin, prévôt de Lachaussée, d'une terre à Hannonville, 1321. = 103-140 (H 15). Confirmation par Gautier de Nancy, chanoine de la cathédrale de Verdun, de la donation de l'alleu d'Hannonville, faite à l'abbaye par Gautier d'Apremont, et donation d'un cens ; donation de divers biens à Hannonville par Léotard de Watronville, s.d. (vers 1200). Constitution d'un cens au profit de l'abbaye par Rollon d'Hannonville, 1424. Baux, procédures et pièces diverses concernant les biens et revenus de l'abbaye à Hannonville et Longeau, 1614 (copie)-1765. = 141-159 (G 2). Pied-terrier, déclarations et baux des biens et revenus de l'abbaye dans la ville et le pays de Metz, 1408 (copie)-1726. Vente par Collet Robin et Jean Collin de France à Jacomin de Ville, bourgeois de Saint-Mihiel, d'un pré au grand ban d'Arsey (Metz ?), 1379 (copie). Vente par Pierre Boulanger, garde du scel du tabellionnage d'Hattonchâtel, et Jeanne de Xonville sa femme, à l'abbaye, du quart de la tuilerie de Maldonnée, 1505 (copie). = 160-171 (G 3). Baux, pièces de procédure et devis concernant les maisons de Metz qui appartiennent par indivis aux abbayes de Saint-Benoît et de Saint-Pierre de Metz. 1684-1744. = 172-180 (G 5). Donation par Albéron (de Chiny), évêque de Verdun, à l'abbaye, de biens et droits à Montville (commune des Éparges), de la terre qui s'étend de la limite des terrains de Saint-Symphorien et de Sainte-Marie usque ad roleias ultra Teherexterp, et de droits d'usage à Vigneulles, et confirmation par le même évêque des libéralités de Jean, prêtre de Montville, 1133. Donation par le même Albéron, d'une terre de l'église Saint-Martin de Montville, 1145. Donation d'une terre de la même église par Albert (?), évêque de Verdun, 1150. Sentence de Jean de Murvaux et Habrand de Sorbey confirmant l'abbaye dans la saisie de l'héritage de Montville, 1293. Sentence d'Henri (d'Apremont), évêque de Verdun, exemptant les maison et terres de l'abbaye à Montville des dîmes réclamées par Miles d'Herbeuville et ses frères, écuyers, 1322. Accensement des prés et terres de l'abbaye à Montville et Trésauvaux à Renault des Parges, 1515 (Originaux et copies).

Contexte :
Biens et droits de l'abbaye dans diverses localités.

Ailly, Buxières, Chaillon, Courcelles et Triconville, Girauvoisin, Hannonville, Lacroix-sur-Meuse.

13 H 4 , 1560-1789  

1- Bail du gagnage d'Ailly-sur-Meuse au profit de Joseph et Pierre Baudot, 1788. = 2-32. Biens et droits du prieuré à Buxières-sous-les-Côtes. = 2-15 (Ancienne cote D 2). Procès : contre Dominique Tridon et consorts pour la jouissance d'une terre au ban de Buxières, 1714-1729 ; contre Claude Laveuve et Didier Lecossois au sujet de la continuation du bail du gagnage de ce lieu, 1774-1776. = 16-24. Déclarations et pieds terriers dudit gagnage : pour M. de Neuforge, XVIIe s. ; pour François Barrois, 1685-1693 ; pour les Manchette, XVIIIe s. ; pour le sieur de Hault, 1718 ; pour les chanoines, 1745-1748. = 25-29. Vente d'héritages à Buxieres et autres lieux par Didier Mourût au profit de Jean Bourgeois, 1595. Partage du pâquis des héritiers de Didier Manchette à Buxieres, 1646. Vente du gagnage de ce lieu au profit des religeux par Sébastien de Hault, lieutenant de cuirassiers au service de l'empereur, 1726. Prise de possession consécutive, 1726. = 30-31. Baux du gagnage de Buxieres : au profit de Noël Hautcolas, 1784 ; de Léonard Hache, laboureur à Brasseitte, 1786. = 32. Pièce d'un procès contre Thomas Simonnet, tonnelier à Trougnon, pour usurpation d'une terre à Buxières, 1735. = 33. Bail du gagnage de Chaillon au profit de Jean-François Chelin et Joseph Phillippot, laboureurs audit lieu, 1788. = 34-57 (D 3). Biens et droits du prieuré à Courcelles-en-Barrois et Triconville. = 34-45. Ventes d'héritages entre particuliers aux Koeurs, au profit de Didier Lagorge, 1560 ; à Triconville et Salmagne, au profit de Christophe Florentin, 1601-1603, avec ratifications consécutives, 1601-1604; à Salmagne, an profit de Mengin Symon, 1602. Vente d'un gagnage à Cour-celles au profit des religieux par Nicolas de Mercy, prévôt de Villefranche, 1713, et procuration annexe, 1709. Fondation de messe en l'église du prieuré, portant donation d'un gagnage à Triconville par Jeanne Florentin veuve de Michel Goyeux, 1687. Prise de possession dudit gagnage par les chanoines, 1687. Echange de terres à Triconville entre Pierre Granddidier et Christophe Florentin, 1628. = 46-57. Rôles du gagnage d'Etienne Milot à Courcelles, 1649-1652. Transport de rente en faveur des religieux de la part d'Alexandre Huguin, marchand à Saint-Mihiel, 1711. Rôles du gagnage de Triconville : pour Jeanne Florentin, 1662-1676 ; pour le prieuré, 1763-1789. Baux : du gagnage de Triconville au profit de Claude Chappey, 1788 ; du gagnage de Courcelles au profit de Nicolas Esnard, 1789. = Baux : 58, du gagnage de Girauvoisin au profit d'Antoine Cuminet, 1786. = 59, du gagnage de Hannonville-sous-les-Côtes au profit de Sébastien Chevret, 1786. = 60-109. Biens et droits du prieuré à Lacroix-sur-Meuse. = 60-66 (D 7). Pieds terriers des héritages des religieux à Lacroix, 1666-1716. = 67-71 (D 8). Ventes d'héritages audit lieu: entre particuliers, au profit de Jean Bourgeois, procureur général du Barrois, 1597-1599 ; par Nicolas Dhostel, laboureur, au profit des chanoines, 1700. Partage d'héritages à Lacroix entre Jeanne Bonnet, veuve de Jean Bourgeois, et Didier Hanry, laboureur, 1611. Cession de terres audit lieu en faveur du prieuré de la part de Nicolas Hache et Georges Remy, 1700. = 72-99 (D 9). Vente d'héritages à Lacroix par Adrien Billotte au profit de Jean Bourgeois, 1599. Procès contre (Nicolas Delahaye, laboureur, pour distraction d'héritages à Lacroix, 1710-1713. .= 100-103 (D 10). Baux du gagnage de Lacroix : de la part de Jeanne Bonnet au profit de Pierrot Pierron, 1608 ; de la part de Pierre Gervaise au profit de Mengin Oudinot et Perrot Pierron, 1626 ; de la part des religieux au profit de Pierre et François Boursel, 1734, puis de Louis Delahaye, 1743. = 104-108 (1 D 1). Échanges d'héritages : à Lacroix, Buxières et Les Paroches, avec François Barrois, demeurant à Etain, 1679, et correspondance annexe ; à Saint-Mihiel et Bannoncourt, avec Georges de Mercy, lieutenant général au bailliage de Saint-Mihiel, 1736. Transaction hypothécaire avec Jean Duroy, marchand à Etain, 1679. = 109. Bail du gagnage de Lacroix au profit de'Cuny et Jean Henry, laboureurs, 1786.

Contexte :
Biens et droits des chanoines dans diverses localités.

Parc naturel régional de Lorraine, programmation, financement : correspondance, documentation (1984-1989). Parc naturel régional de Lorraine : charte renouvelée (1981), contrat d'orientation de la charte (1988), presse (1987-1989). Projets : rapports d'analyse de M. Peltre (1987). Conseil d'administration : procès-verbaux de réunions (1987-1989). Élus du Conseil général de la Meuse désignés au CA (1987-1989). Maison de l'Eau. Bouconville, locaux comunaux, aménagement à usage polyvalent. Hannonville, maison des Arts et Traditions. Vigneulles, verger conservatoire génétique.

CONSEIL GENERAL, DIRECTION DU DEVELOPPEMENT, SERVICE DE L'ACTION ECONOMIQUE , 1981-1989  
1532 W
Contexte :
Conseil général puis départemental de la Meuse. > Action économique, développement.

Établissements hospitaliers, maisons de retraites, établissements médico-sociaux : comptes administratifs, dépenses engagées (1980-1981). Association des Amis et Parents des Enfants Inadaptés Mentaux, tutelle d'établissements divers : comptes administratifs (1981).

DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L'ACTION SANITAIRE ET SOCIALE, TUTELLE DES ETABLISSEMENTS , 1980-1981  
547 W
Contexte :
Assistance, santé publique, solidarité. > Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS). > Service de tutelle des établissements.

Réfection, aménagement et construction de bâtiments communaux afin d'accueillir un bureau de poste avec logement de fonction pour le receveur : délibérations, procès-verbaux, états des lieux, baux, avenants, conventions, plans des bâtiments, devis des travaux, marché, correspondance.

MINISTERE DES TELECOMMUNICATIONS, DIR. DEP. DES POSTES, SERVICE DES BATIMENTS , 1868-1980  
1480 W
Contexte :
Aménagement du territoire, équipement, logement, agriculture et forêt, environnement. > Direction départementale des Postes.