Toutes les ressources Saint-Maurice-sous-les-Côtes (Meuse) 9 résultats (2ms)

Saint-Maurice-sous-les-Côtes. Dîmes.

29 H 8 , 1260-1759  

1-68. Biens et droits de l'abbaye à Saint-Maurice-sous-les-Côtes. = 1-7 (Ancienne cote K I). Fragment de censier concernant Saint-Maurice, XIVe s. Ventes : des dîmes de ce lieu par Garsin de Saint-Julien, au profit des Prémontrés, 1281 (orig.) ; d'une rente en vin à prendre sur des vignes à Saint-Maurice, par Didier Lamouzotte au profit de Jacques de Guenichon, 1593 ; d'un meix à Saint-Maurice par Pierrot Fiacre au profit du curé de ce lieu, 1594. Accord, sous le sceau de la cour de Verdun, entre les religieux et Régnier de Saint-Maurice, écuyer, au sujet de l'usage des bois de Saint-Maurice, 1260 (orig.). Accensement de terres à Saint-MaUrice et aux Eparges au profit de Jacquemin Quipaie, 1427. Obligation en faveur de l'Étanche de la part de Jean et Simonin, à propos d'une rente en vin sur des vignes à Saint-Maurice, 1493. = 8-13 (K 2). Ventes de leurs parts des dîmes de Saint-Maurice par Huin de Remoiville et par Huende au profit des religieux, 1285 (orig.). Donation d'héritages à Saint-Maurice par Aubertin de Sei-gneulles en faveur de l'abbaye, 1287 (orig.). Procès contre les habitants de Thillot, Bassaucourt et Saint-Maurice au sujet de la perception des dîmes de vin de ce lieu, 1596-1C92. = 14-15 (K 3). Extrait de rôle concernant les droits d'amortissement et de nouveaux acquêts dûs à cause des biens de Saint-Maurice, 1690. Fragment de censier relatif auxdits biens, XVIII6 s. = 16-27 (K 4). Vente d'une rente en vin à prendre sur des vignes à Saint-Maurice, par Fiacre Larminoys au profit de Jean Mahuet, 1594. Accensements de vignes audit lieu : de la part d'e Jean Pingrel, curé de Saint-Maurice, au profit de Jean Leloup, 1602 ; de la part des Prémontrés au profit de Christophe Beausire et consorts, puis de Simon Simonin, 1681, de Pierrot Bogut, 1689, de Jacques Frestchard, 1738, de Nicolas Simonin et consorts, 1675. Procédures pour non-paiement, des rentes de Saint-Maurice, 1603-1686. Reconnaissance censuelle en faveur des religieux de la part de Jacques et Nicolas Beausire, à cause d'une vigne à Saint-Maurice, 1738. Déclaration des cens en vin dûs par les particuliers dudit lieu. 1759. = 28-43 (K 5). Déclaration des novales de Saint-Maurice, XVIIIe s. Mémoires et pièces diverses touchant la portion congrue du curé de ce lieu, objet de contestation entre l'Étanche et l'abbaye de Gorze (Moselle), 1700-1757. = 44-62 (K 6). Prise de possession de la cure de Saint-Maurice par Simon Gathier, 1743. Procès contre l'abbaye de Gorze pour la portion congrue du curé de Saint-Maurice, 1700-1757. = 63-68 (K 7). Déclaration des biens de l'Étanche à Saint-Maurice, Thillot et Bassaucourt, 1682. Baux : des fermes de Thillot et Bassaucourt, au profit de Simon Simonin, 1699; d'un jardin à Saint-Maurice, au profit de Didier Beausire, 1660, de Nicolas Lebrun, 1743, de Didier Goujon, 1748 ; des dîmes de vin de Saint-Maurice, au profit de Claude Bonne, curé de ce lieu, 1758. = 69-88. Biens et droits de l'abbaye à Mondrecourt. = 69-81 (K 8). Baux d'e la ferme de Mondrecourt : entre particuliers, 1711 ; de la part du prieuré . de Benoîte-Vaux, au profit de Claude Bichebois, 1729-1741, de Sébastien Bichebois. 1756. Vente de ladite ferme par Nicolas Henry, laboureur, au profit de Benoîte-Vaux, et pièce annexe, 1714-1715. Lettres patentes, quittances et pièces diverses touchant les droits d'amortissement et de nouveaux acquêts relatifs à ladite vente, 1753-1757. = 82-88 (K 9). Arpentage, déclarations et pieds terriers concernant la ferme de Mondrecourt, 1715-1759.

Contexte :
Biens et droits de l'abbaye dans diverses localités.

Déclarations générales des biens de l'abbaye.

29 H 2 , 1400-1789  

1-16. = 1. Pied-terrier des biens de l'Étanche, in-4°, 98 ff. paginés, 1760. = 2. Manuel des rentes dues à l'abbaye, in-4°, 37 ff., XV0 s.-1555, relié parch. = 3-4. États des revenus des deux menses, 1687-1693. = 5-8. Déclarations des rentes dues à l'abbé de l'Étanche aux lieux de Saint-Maurice-sous-les-Côtes, Thillot, Avillers-Sainte-Croix et Bassaucourt, 1675-1680. = 9. État des affaires temporelles dudit abbé, 1683. = 10. Déclarations des rentes dues à la mense conventuelle, in-4°, 34 ff., XVIIe s. = 11. Extrait d'un registre de comptes déposé à la citadelle de Metz, concernant les biens de ladite mense, 1677. = 12. Etat général de la mense conventuelle, 1682-1683. = 13. Registre des recettes et dépenses des religieux, in-4°, 301 ff., XVIIIe s., relié parch. = Baux : 14, des prés des Monthairons et autres lieux, au profit de Jacques Steinhoff, receveur de l'Hôtel-de-Ville de Saint-Mihiel, 1776. = 15. des héritages de l'Étanche, Vigneulles-lès-Hattonchâtel et Creuë, au profit de Mathieu Thiesse, laboureur, 1780. = 16, de la ferme de l'Étanche, au profit du même, 1789.

Chaillon, Courcelles-sur-Aire, Creuë, Deuxnouds-aux-Bois, Herbeuville, Lacroix-sur-Meuse, Hautchamp.

29 H 6 , 1303-1788  

1-18. Ventes de biens à Chaillon. provenant de la succession de Marguerite Aubois, par Jean Wanda, Georges Lereceveur et Didier Petit au profit de l'abbaye, 1612. Inventaire desdits biens, 1617. Échanges d'héritages à Chaillon et Saint-Maurice-sous-les-Côtes : avec Jean Michelot, 1525 ; avec Didier Laurent, 1609. Procès contre les habitants de Chaillon : à propos de l'accensement d'une contrée de bois, 1583-1682 ; pour la vaine pâture des animaux dans les bois de l'Étanche, 1686-1687. = 19-99. Biens et droits de l'abbaye à Creuë. = 19. Extrait des comptes du receveur de la seigneurie de Creuë, concernant les rentes dues aux religieux, 1557-1650. = 20-35. Ventes au profit de l'abbaye : d'héritages à Rambluzin par Pierre de l'Isle, 1666 ; d'un gagnage à Creuë par Nicolas Heliette, aubergiste à Saint-Mihiel, 1754. Abornement d'une vigne à Creuë, et mémoire de frais annexe, 1778. Lettres patentes, quittances et pièces diverses touchant les droits d'amortissement et de nouveaux acquêts pour le gagnage de Creuë, 1743-1758. Prise de possession dudit gagnage par Nicolas Heliette, 1726. Déclaration des biens de Jean Leroy à Creuë, 1726. Ventes d'héritages audit lieu entre particuliers, au profit de Nicolas Heliette, 1726-1741. = 36. Bail de la tenderie aux grives et aux rouge-gorges dans les bois de l'Étanche, au profit de Biaise Didelot, de Creuë, 1724. = 37-43. Déclarations des biens et revenus de l'abbaye à Creuë, 1630-XVIIIe s. Mémoire touchant un différend avec les habitants de ce lieu au sujet du bois de Jevoncourt, 1682. = 44-51. Baux de la ferme de Creuë : au profit de Florentin Lemarchal et Hilaire Emond, 16S0 ; de David Périer, 1648 ; de Blaise Didelot, 1699-1724 ; de Dominique Lefebvre. 1742 ; d'Antoine Lacour, 1751 ; de Nicolas Lombard, 1767. = 52-60. Pièce d'une procédure indéterminée contre la communauté de Creuë, 1621. Rapports des forestiers de l'Étanche sur des dégâts causés aux bois de l'abbaye par des habitants de Creuë, 1626-1677. = 61-70. Amodiation d'une terre à Creuë au profit de Didier Didelot, 1564. Reconnaissance de rente eu faveur des religieux de la part de Mengin Georgin à cause d'un pré audit lieu, 1573. Rente constituée sur un pré à Creuë, par Denis Didelot au profit de l'abbaye, 1629. Rôles des cens et rentes dûs à la recette de l'Étanche par les particuliers de Creuë, 1693-1727. Procès contre divers habitants de ce lieu pour le paiement desdites redevances, 1675-1727. Acceusement d'une maison à Creuë au profit de François Adam, vigneron, 1761. = 77-99. Procès contre la communauté de Creuë à propos de la vaine pâture des bestiaux dans les bois de l'Étanche, 1673-1688. .= 100-107. Vente d'héritages à Courcelles-sur-Aire par Jean Chaudron, laboureur, au profit du prieuré de Benoîte-Vaux, 1712. Baux du gagnage de Courcelles : au profit de Jean Chaudron, 1712-1727; de Charles Aubry et Joseph Guérin, 1739 ; de Charles Aubry, 1745 ; de Charles Aubry et Jean Tabourin, 1755-1759. Rôle dudit gagnage, 1783. = 108-113. Accord avec les habitants de Deuxnouds-aux-Bois pour la desserte de leur paroisse, 1728. Baux : des terres de Deuxnouds, au profit de Nicolas Dupuy, 1743-1780, puis des Martinet, 1788 ; de la ferme de Creuë, au profit de Nicolas Lombard, 1776. = 114-126. Vente d'une pièce de terre à Combres-sous-les-Côtes, chargée de cens en faveur des religieux, par Oubriot Routon. au profit d'André Chotz, 1508. Baux : du gagnage d'Herbeuville et d'une terre à Combres, au profit de François Praticque, 1620 ; de la ferme d'Herbeuville, au profit de Nicolas Lelaudion, 1630, de Joseph Hayard, 1743-1751, de Jean-Dominique Harmant, 1770. Déclarations des héritages de l'Étanche à Herbeuville, XVIIe s. = 127-183. Biens et droits de l'abbaye à Lacroix-sur-Meuse et Rouvrois-sur-Meuse. = 127-140. Déclarations des héritages de Lacroix, XVII* s.-1725. Requête des religieux au marquis de La Ferté en vue du maintien du privilège d'exemption en faveur des fermiers de Lacroix, XVIIe s. Baux : de la ferme dudit lieu, au profit de Catherine Vuatrin, veuve de Nicolas Thonin, 1700, de Simon Alexandre, 1720-1741, des sieurs Frechard, 1766, de Nicolas Alexandre, 1751, de François Charles, 1772-1781 ; des prés de Rouvrois-sur-Meuse, dépendant de la mense abbatiale, au profit de Nicolas Toussaint, 1742, de Nicolas Mahaut et François Hallot, 1751, de François Julien et Nicolas Paquin, 1720, de Nicolas Bouthillot, 1760. = 141-155. Procès: contre Christophe Legagneur, de Rouvrois, pour non-paiement des rentes du Bassin, 1682 ; contre Jean Toussaint et consorts, pour usurpation d'un pré à Lacroix, 1690. = 1556 (F 14). Charte de l'official de Verdun, portant vente d'un cens sur une maison près de l'Étanche par Jean Baras, écuyer, au profit des religieux, 1303 (orig.). = 157-183. Cueilleret des rentes du Bassin, à prendre sur le ban de Rouvrois, 1683. Baux des prés de Rouvrois et des rentes du Bassin : au profit de Blaise Pasquin et Jean Royer, 1709 ; de Nicolas Mahaut et François Hallot, 1751. Procès contre Christophe Legagneur et consorts pour non-paiement des rentes du Bassin, 1681-1691. = 184-204. Biens et droits de l'abbaye à Haut-Champ. = 184-193. Amodiation du gagnage de Haut-Champ, sis au ban de Tilly-sur-Meuse, au profit de Jacques de Luz, seigneur de Neuville-en-Verdunois, 1538. Transaction consécutive avec le fils du susdit, 1580. Procuration pour le rachat du gagnage de Haut-Champ, 1580. Procès touchant la jouissance dudit gagnage contre Louis-Jules du Châtelet et consorts, 1625-1665. Partage du gagnage entre les menses abbatiale et conventuelle de l'Étanche, 1632. = 194-204. Rôle, déclaration et arpentage des héritages de Haut-Champ, 1632-1694. Baux de la ferme de ce lieu : au profit d'André Jullien et Marc Maulney, 1631 ; de Claude Thiesse, 1720-1728 ; de Jacques Colin, 1749 ; de Claude Leblan, 1738 ; de Joseph Pierre, 1765-1782.

Contexte :
Biens et droits de l'abbaye dans diverses localités.

Longeau (Hannonville) et Saint-Symphorien, Maldenée, Mars-la-Tour, Metz, Montville (Les Éparges). Église Saint-Martin de Montville.

19 H 12 , 1133-1776  

1 (A 6). Confirmation par Albéron (de Chiny), évêque de Verdun, de donations faites à l'abbaye : par Baudoin d'Apremont, le droit de pâture et de passage sur ses terres ; par le même Baudoin et Albert, primicier, le tiers des dîmes de Longeau (commune d'Hannonville-sous-les-Côtes), 1146. = 2 (A 8). Donation par Hugues de Neulan et consorts du fief de Waciscurt (Hazavant), 1154. = 3 (A 15). Accensement par l'abbaye à la communauté de Saint-Maurice-sous-les-Côtes d'une partie de l'étang de Longeau, destinée à servir d'abreuvoir, 1533. = 4-8 (E 5). Confirmation de diverses donations par Etienne de Bar, évêque de Metz, 1153 (copie ; original sous la cote 19 H 1, n° 14). Donation de la terre de Saint-Symphorien par Boémond de Neufchâteau, s.d. (XIIe s. ; copie, 1561). Accord entre les abbayes de Saint-Benoît et de Saint-Symphorien au sujet de la terre dite de Saint-Symphorien, 1158 (copie, 1561). Confirmation par Gobert d'Apremont des donations de ses prédécesseurs, s.d. (copie, 1561 ; original sous la cote 19 H 1, nos 1-2). Procès-verbaux d'abornement, visite et reconnaissance des bois de Longeau, 1744-1745. = 9-11, Plans des bois de la seigneurie de Longeau, 1740-1745. = 12-92 (E 6 et K 7). Correspondance, baux, procédures et pièces diverses concernant la cense et le moulin de l'abbaye à Longeau, 1600 (copie)-1776. = 93-97 (G). Donation par les héritiers d'Agnès, fille de Renault Ancherin du Pont, écuyer, à l'abbaye, du tiers leur appartenant dans la tuilerie de Maldonnée, à Jonville, 1422 ; constitution de procureurs par les mêmes, 1422 (originaux et copies). Vente par nobles conjoints Nicolas Lambert et Valairie de Moncel, de Thiaucourt, à Pierre Bolengier, prévôt d'Hattonchâtel, et Jeanne de Xonville sa femme, du quart de la tuilerie de Maldenée, 1501. = 98-102 (H 13). Confirmation par Robert de Vittonville et Jeanne dite Philippe sa mère, des rentes en vin léguées à l'abbaye par leur père et mari Jacques, seigneur de Vittonville, 1274 (original et copie). Plainte des abbé et couvent au duc de Lorraine contre les héritiers de Gérard d'Avillers, qui empêchent les mayeurs de Mars-la-Tour de payer les rentes en vin léguées par Jacques de Vittonville, et mandement du duc au bailli de Nancy ordonnant la saisie des vignes, 1566 (copies). Vente par Herbin dit Quarieil, d'Hannonville à Alardin, prévôt de Lachaussée, d'une terre à Hannonville, 1321. = 103-140 (H 15). Confirmation par Gautier de Nancy, chanoine de la cathédrale de Verdun, de la donation de l'alleu d'Hannonville, faite à l'abbaye par Gautier d'Apremont, et donation d'un cens ; donation de divers biens à Hannonville par Léotard de Watronville, s.d. (vers 1200). Constitution d'un cens au profit de l'abbaye par Rollon d'Hannonville, 1424. Baux, procédures et pièces diverses concernant les biens et revenus de l'abbaye à Hannonville et Longeau, 1614 (copie)-1765. = 141-159 (G 2). Pied-terrier, déclarations et baux des biens et revenus de l'abbaye dans la ville et le pays de Metz, 1408 (copie)-1726. Vente par Collet Robin et Jean Collin de France à Jacomin de Ville, bourgeois de Saint-Mihiel, d'un pré au grand ban d'Arsey (Metz ?), 1379 (copie). Vente par Pierre Boulanger, garde du scel du tabellionnage d'Hattonchâtel, et Jeanne de Xonville sa femme, à l'abbaye, du quart de la tuilerie de Maldonnée, 1505 (copie). = 160-171 (G 3). Baux, pièces de procédure et devis concernant les maisons de Metz qui appartiennent par indivis aux abbayes de Saint-Benoît et de Saint-Pierre de Metz. 1684-1744. = 172-180 (G 5). Donation par Albéron (de Chiny), évêque de Verdun, à l'abbaye, de biens et droits à Montville (commune des Éparges), de la terre qui s'étend de la limite des terrains de Saint-Symphorien et de Sainte-Marie usque ad roleias ultra Teherexterp, et de droits d'usage à Vigneulles, et confirmation par le même évêque des libéralités de Jean, prêtre de Montville, 1133. Donation par le même Albéron, d'une terre de l'église Saint-Martin de Montville, 1145. Donation d'une terre de la même église par Albert (?), évêque de Verdun, 1150. Sentence de Jean de Murvaux et Habrand de Sorbey confirmant l'abbaye dans la saisie de l'héritage de Montville, 1293. Sentence d'Henri (d'Apremont), évêque de Verdun, exemptant les maison et terres de l'abbaye à Montville des dîmes réclamées par Miles d'Herbeuville et ses frères, écuyers, 1322. Accensement des prés et terres de l'abbaye à Montville et Trésauvaux à Renault des Parges, 1515 (Originaux et copies).

Contexte :
Biens et droits de l'abbaye dans diverses localités.

Beney, Boncourt, Bouillonville, Bouzonville (Puxe). Chapelle Saint-Maurice de Bouzonville et église de Saint-Maurice-sous-les-Côtes.

19 H 6 , 1143-1789  

1. Constitution par Jean Regnart, de Pannes (Meurthe-et-Moselle), au profit de l'abbaye, de cens sur des terres et vignes à Beney et à Pannes, 1426. = 2-9. Déclaration et baux du gagnage de l'abbaye à Beney, 1716-1786. = 10. Accord entre l'abbaye et la communauté de Beney au sujet de la vaine pâture, 1524. = 11. Bail d'un canton de terre à Beney au profit de Charles Lahayville, 1724. = 12-13. Legs par Étienne de Waville, à l'abbaye, de la terre de Bethennoue, 1226. = 14-15. Sentence du bailliage d'Apremont confirmant, contre le curé de Boncourt Florentin La Niepce, les droits de l'abbaye sur certaines dîmes de Pont-sur-Meuse et de Boncourt, 1584. = 16. Déclaration de Symonnet et Jean Husson, maire et échevin de Bouillonville (Meurthe-et-Moselle) au sujet du cens grevant une maison de l'abbaye à Bouillonville, 1436. = 17-18. Arrêt de la Cour souveraine de Lorraine et Barrois, donnant aux abbés et religieux main-levée d'une saisie de récolte faite dans un de leurs prés à Bouillonville, à la requête d'Étienne de Rosières, seigneur d'Euvezin et Bouillonville, 1666. = 19-20. Autre arrêt de la Cour maintenant l'abbaye en possession de ce pré, 1668. = 21-22. = 21. Donation par Alberon (de Chiny), évêque de Verdun, à l'abbaye, de l'église de Bouzonville (commune de Puxe, Meurthe-et-Moselle), avec l'exemption de dîmes pour leurs terres dudit lieu, 1143. = 22. Sentence arbitrale de Robert, sire d'Aix et de Conflans, partageant les bois de Bouzonville entre l'abbaye et Symonin, fils de Robert de Vittonville, 1262. = 23-25. Accensement à Robert, avoué de Conflans, et Armengarde sa femme, de la grange de l'abbaye à Bouzonville, 1221. Vente par les enfants de Richard de Bouzonville, à l'abbaye, d'une maison et d'autres biens audit lieu, 1261. Copie : de la donation des dîmes et alleu de Saint-Maurice par Thiery, fils de Gérard de Latour-en-Woëvre, chevalier, 1201 ; des pièces nos 3 et 4. = 26-28. Vidimus par Guillaume (de Trainel), évêque de Metz, de la sentence de Robert d'Aix (cf. ci-dessus, n° 2), 1266 (deux exemplaires). Réclamation de Simonin et Jacquemin, fils de feu Robert de Vittonville, chevalier, reconnaissant n'avoir aucune suzeraineté sur les biens acquis par l'abbaye à Bouzonville, 1263. = 29. Confirmation par Guillaume (de Trainel), évêque de Metz, d'une sentence arbitrale de Nicol, prêtre de Jarny, et Jacques de Marre, chevalier, partageant les bois de Bouzonville entre l'abbaye et la veuve et les enfants de Simonin de Vittonville, 1267. = 30. Vente par Warin de Friauville et Richardin son fillâtre, à l'abbaye, de tous leurs biens à Bouzonville, 1275. = 31. Reconnaissance d'un cens dû à l'abbaye par Hawiete, veuve de Formei de Bouzonville, 1280. = 32. Vente par Thoumasset et Mariette sa femme de tous leurs biens à Bouzonville, 1269. = 33. Accord au sujet de la vaine pâture entre l'abbaye et la communauté de Bouzonville, 1150. = 34. Renonciation de messire Gara, curé de Puxe, à toutes prétentions sur les offrandes et oblations de la chapelle Saint-Maurice de Bouzonville, 1517. = 35. Consultation juridique signée Falloys sur les dîmes de Bouzonville, 1635. = 36-37. Autre consultation, signée Le Pougnant, N..., Busselot et de Bannoncourt, sur les droits de l'abbaye à Bouzonville : chapelle, dîmes et gagnage, 1556. = 38-39. Acte de présentation à l'official de Verdun d'une cédule du procureur de l'abbé de Saint-Benoît contre le curé de Puxe et Bouzonville, qui a fait saisir les dîmes, 1572. = 40-41. Accord entre l'abbaye d'une part, François de Choiseul, chevalier, seigneur de Clermont, et Catherine d'Haraucourt sa femme, d'autre part, au sujet de la juridiction au ban Saint-Maurice, à Bouzonville, 1532 (original et copie, 1716). = 42-89. Baux, quittances, arpentages, pièces de procédures et pièces diverses concernant les biens et les dîmes de l'abbaye : nos 42-49, 51-53, 63-65, à Saint-Maurice-sous-les-Côtes, Bassaucourt, Avillers, Woël et la Queue de Gorze, 1661-1778 ; n° 62, à Lahaymeix, Maizey, Lacroix-sur-Meuse, Bannoncourt, Woimbey, Troyon, Ambly et Villers-sur-Meuse, 1686 ; autres pièces, à Bouzonville et ban Saint-Maurice, 1517 (copie de la pièce n° 34)-1740. = 90-116. Pièces diverses concernant principalement l'entretien de l'église de Puxe, de la chapelle Saint-Maurice de Bouzonville et de l'église de Saint-Maurice-sous-les-Côtes, quelques-unes concernant la portion congrue du curé de Puxe et la desserte de Bouzonville, 1634-1755. N° 111 : procès-verbal d'installation de Jean Vuillaume dans l'ermitage de Bouzonville, 1675. = 117-205. Procès entre l'abbaye, prenant fait et cause pour Didier Mascar, gardien de la chapelle Saint-Roch sise sur le fief Saint-Maurice, à Bouzonville, et Dominique Jeandin, laboureur à Bouzonville, au sujet d'une haie commune et d"un droit de passage, 1738-1743. = 206-233. = 206-227. Chapelle ou ermitage Saint-Roch, à Bouzonville. Nominations des ermites : le Père Antoine Couvert, prêtre du diocèse de Lyon, et son « associé » frère Guillaume, 1687 ; frère Nicolas Bourmont et frère Didier Mascar, 1727 ; frère Louis Lamson, ancien gardien de la chapelle de La Malgré à Norroy-le-Sec, 1746 ; André Révigny, natif de Pierrefitte, 1743 ; frère Joseph-Hilarion Pierga, natif de Joudreville, 1740 ; Jean Vuillaume, 1675 ; frère Jean Antoine, natif de Budange, 1760 ; frère François Gire, natif d'Olley, 1748. Procuration de l'abbé Collenel pour Dom François Cassot, chargé de visiter l'ermitage, 1750. Procès-verbal de visite de la maison de l'abbaye à Bouzonville, 1632. Plan cavalier de l'ermitage et des terrains voisins, 17S9. Bail de l'ermitage, 1789. Procès-verbal d'expulsion de François Monne, adjoint à l'ermite François Frechard, 1774. Plan et coupe d'une église ou chapelle non désignée, s.d. Inventaires de mobilier et pièces diverses concernant l'ermitage, 1634-1750. = 228-233. Pièces diverses concernant les dîmes de Puxe, l'entretien de l'église, la portion congrue du curé, 1691-XVIIIe s. = 234. Plan du bois Le Moine, à Bouzonville, 1740. = 235-249. Procès entre l'abbaye et René-Louis de Fiquelmont, seigneur de Mars-la-Tour, au sujet du droit de pêche dans la rivière l'Orne, au ban Saint-Maurice de Bouzonville, 1688.

Contexte :
Biens et droits de l'abbaye dans diverses localités.
Fin des résultats