Toutes les ressources Guerre 1914-1918 236 résultats (9ms)

Grande collecte 14-18 : L'opération « Collecte nationale 14-18 » est un projet d'envergure nationale initialement coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. L'objectif de cette manifestation qui a commencé à l'échelon national du samedi 9 au samedi 16 novembre 2013, est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre pour enrichir le Site internet europeana 1914-1918 (europeana : site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). Cette opération a déjà eu lieu dans plusieurs pays et a rencontré beaucoup de succès. Le SIAF a vivement encouragé les services d'archives à y participer. Concrètement, des institutions culturelles partenaires du projet accueil, en l'occurrence les Archives départementales de la Meuse, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des documents ou objets de la Grande Guerre, numérisent et indexent les documents ou objets que ces derniers ont apportés à l'institution culturelle partenaire. L'intérêt des Archives de la Meuse est de profiter d'une opération ayant une visibilité nationale (type Journées européennes de patrimoine) pour collecter pour ses propres fonds des images numériques de cette période et surtout susciter des dons sur cette période essentielle dans l'histoire du département de la Meuse. Cette opération s'est poursuivie depuis 2013 avec des opérations ponctuelles ou selon les opportunités.

1898-1996  

L'opération « Grande collecte 14-18 » est un projet d'envergure nationale coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. Son objectif est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre, en numérisant les documents conservés chez des particuliers. En pratique, des institutions culturelles partenaires du projet, accueillent, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des récits, journaux de guerre, lettres de poilus, dessins, photographies ou objets de la Grande Guerre, qui sont ensuite numérisés, indexés et mis en ligne.

Cette action s'est déroulée à l'échelon national du 9 au 16 novembre 2013. Elle a été renouvelée au cours des deux années suivantes pour enrichir le site Internet europeana 1914-1918 (site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). On trouve ainsi sur ce site des ressources de plusieurs pays européens.

Les Archives de la Meuse ont contribué à cette opération ayant une visibilité nationale, avec une large publicité médiatique, pour collecter un important fonds d'images numériques (132 contributions de 2013 à 2016) et de documents originaux. Les documents ainsi collectés sont réutilisables pour la recherche et la documentation historique.

Cette collecte se poursuit aux Archives départementales de la Meuse. Ainsi, si vous possédez des carnets d'un soldat, de la correspondance liée à la Grande Guerre, des photos ou dessins de poilus, etc. vous pouvez contacter les Archives départementales de la Meuse qui les numériseront, vous en remettront une copie numérique et assureront la bonne conservation.

La mise en ligne sur le site europeana 14-18 a cessé en 2015 et ce fonds est désormais consultable sur le site des Archives départementales de la Meuse. La totalité des 25000 documents collectés en Meuse n'est pas en ligne mais consultable aux Archives départementales de la Meuse.

Une lettre manuscrite de Jean Job originaire d'Azannes, à ses parents.

206 J 140 , 1918  

Il s'agit d'une lettre d'un soldat, Jean Job, qui parle du front et de l'arrière front, à ses parents.

Contexte :
Grande collecte 14-18 : L'opération « Collecte nationale 14-18 » est un projet d'envergure nationale initialement coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. L'objectif de cette manifestation qui a commencé à l'échelon national du samedi 9 au samedi 16 novembre 2013, est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre pour enrichir le Site internet europeana 1914-1918 (europeana : site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). Cette opération a déjà eu lieu dans plusieurs pays et a rencontré beaucoup de succès. Le SIAF a vivement encouragé les services d'archives à y participer. Concrètement, des institutions culturelles partenaires du projet accueil, en l'occurrence les Archives départementales de la Meuse, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des documents ou objets de la Grande Guerre, numérisent et indexent les documents ou objets que ces derniers ont apportés à l'institution culturelle partenaire. L'intérêt des Archives de la Meuse est de profiter d'une opération ayant une visibilité nationale (type Journées européennes de patrimoine) pour collecter pour ses propres fonds des images numériques de cette période et surtout susciter des dons sur cette période essentielle dans l'histoire du département de la Meuse. Cette opération s'est poursuivie depuis 2013 avec des opérations ponctuelles ou selon les opportunités.

41 photographies prises par un soldat américain en 1919 à Fresnes-en-Woëvre

206 J 136 , 1919  

Portraits d'habitants, d'enfants, ruines, école et église provisoires.

Contexte :
Grande collecte 14-18 : L'opération « Collecte nationale 14-18 » est un projet d'envergure nationale initialement coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. L'objectif de cette manifestation qui a commencé à l'échelon national du samedi 9 au samedi 16 novembre 2013, est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre pour enrichir le Site internet europeana 1914-1918 (europeana : site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). Cette opération a déjà eu lieu dans plusieurs pays et a rencontré beaucoup de succès. Le SIAF a vivement encouragé les services d'archives à y participer. Concrètement, des institutions culturelles partenaires du projet accueil, en l'occurrence les Archives départementales de la Meuse, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des documents ou objets de la Grande Guerre, numérisent et indexent les documents ou objets que ces derniers ont apportés à l'institution culturelle partenaire. L'intérêt des Archives de la Meuse est de profiter d'une opération ayant une visibilité nationale (type Journées européennes de patrimoine) pour collecter pour ses propres fonds des images numériques de cette période et surtout susciter des dons sur cette période essentielle dans l'histoire du département de la Meuse. Cette opération s'est poursuivie depuis 2013 avec des opérations ponctuelles ou selon les opportunités.

Journal dactylographié d'André Deschamps, soldat de la Première Guerre mondiale.

206 J 135 , 1914-1918  
Contexte :
Grande collecte 14-18 : L'opération « Collecte nationale 14-18 » est un projet d'envergure nationale initialement coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. L'objectif de cette manifestation qui a commencé à l'échelon national du samedi 9 au samedi 16 novembre 2013, est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre pour enrichir le Site internet europeana 1914-1918 (europeana : site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). Cette opération a déjà eu lieu dans plusieurs pays et a rencontré beaucoup de succès. Le SIAF a vivement encouragé les services d'archives à y participer. Concrètement, des institutions culturelles partenaires du projet accueil, en l'occurrence les Archives départementales de la Meuse, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des documents ou objets de la Grande Guerre, numérisent et indexent les documents ou objets que ces derniers ont apportés à l'institution culturelle partenaire. L'intérêt des Archives de la Meuse est de profiter d'une opération ayant une visibilité nationale (type Journées européennes de patrimoine) pour collecter pour ses propres fonds des images numériques de cette période et surtout susciter des dons sur cette période essentielle dans l'histoire du département de la Meuse. Cette opération s'est poursuivie depuis 2013 avec des opérations ponctuelles ou selon les opportunités.

Lettres de Charles Bessac, lieutenant tué en 1917.

206 J 134 , 1914-1918  
Contexte :
Grande collecte 14-18 : L'opération « Collecte nationale 14-18 » est un projet d'envergure nationale initialement coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. L'objectif de cette manifestation qui a commencé à l'échelon national du samedi 9 au samedi 16 novembre 2013, est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre pour enrichir le Site internet europeana 1914-1918 (europeana : site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). Cette opération a déjà eu lieu dans plusieurs pays et a rencontré beaucoup de succès. Le SIAF a vivement encouragé les services d'archives à y participer. Concrètement, des institutions culturelles partenaires du projet accueil, en l'occurrence les Archives départementales de la Meuse, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des documents ou objets de la Grande Guerre, numérisent et indexent les documents ou objets que ces derniers ont apportés à l'institution culturelle partenaire. L'intérêt des Archives de la Meuse est de profiter d'une opération ayant une visibilité nationale (type Journées européennes de patrimoine) pour collecter pour ses propres fonds des images numériques de cette période et surtout susciter des dons sur cette période essentielle dans l'histoire du département de la Meuse. Cette opération s'est poursuivie depuis 2013 avec des opérations ponctuelles ou selon les opportunités.
/medias/customer_2/3_Fonds_num_heberg/1_Archives/FRAD055_J/FRAD055_J_0206J/FRAD055_J_0206J022/1918_jpg_/0_0.jpg
5 médias

Photographies concernant Vavincourt.

206 J 22  

Le dossier contient des photographies, dont une d'un défilé d'un régiment dans la rue baptisée plus tard, la rue de Verdun à Vavincourt. Le reste des photographies concernent peut-être Vavincourt au temps de la guerre.

Contexte :
Grande collecte 14-18 : L'opération « Collecte nationale 14-18 » est un projet d'envergure nationale initialement coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. L'objectif de cette manifestation qui a commencé à l'échelon national du samedi 9 au samedi 16 novembre 2013, est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre pour enrichir le Site internet europeana 1914-1918 (europeana : site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). Cette opération a déjà eu lieu dans plusieurs pays et a rencontré beaucoup de succès. Le SIAF a vivement encouragé les services d'archives à y participer. Concrètement, des institutions culturelles partenaires du projet accueil, en l'occurrence les Archives départementales de la Meuse, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des documents ou objets de la Grande Guerre, numérisent et indexent les documents ou objets que ces derniers ont apportés à l'institution culturelle partenaire. L'intérêt des Archives de la Meuse est de profiter d'une opération ayant une visibilité nationale (type Journées européennes de patrimoine) pour collecter pour ses propres fonds des images numériques de cette période et surtout susciter des dons sur cette période essentielle dans l'histoire du département de la Meuse. Cette opération s'est poursuivie depuis 2013 avec des opérations ponctuelles ou selon les opportunités.

Journal de guerre du colonel Pierre Abel Habmann. Document numérisé.

206 J 143 , 1914-1919  
Contexte :
Grande collecte 14-18 : L'opération « Collecte nationale 14-18 » est un projet d'envergure nationale initialement coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. L'objectif de cette manifestation qui a commencé à l'échelon national du samedi 9 au samedi 16 novembre 2013, est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre pour enrichir le Site internet europeana 1914-1918 (europeana : site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). Cette opération a déjà eu lieu dans plusieurs pays et a rencontré beaucoup de succès. Le SIAF a vivement encouragé les services d'archives à y participer. Concrètement, des institutions culturelles partenaires du projet accueil, en l'occurrence les Archives départementales de la Meuse, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des documents ou objets de la Grande Guerre, numérisent et indexent les documents ou objets que ces derniers ont apportés à l'institution culturelle partenaire. L'intérêt des Archives de la Meuse est de profiter d'une opération ayant une visibilité nationale (type Journées européennes de patrimoine) pour collecter pour ses propres fonds des images numériques de cette période et surtout susciter des dons sur cette période essentielle dans l'histoire du département de la Meuse. Cette opération s'est poursuivie depuis 2013 avec des opérations ponctuelles ou selon les opportunités.
/medias/customer_2/3_Fonds_num_heberg/1_Archives/FRAD055_J/FRAD055_J_0206J/FRAD055_J_0206J116/FRAD055_J_206J0116_0001_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Cartes d'état-major des tranchées françaises du secteur de Clermont et d'Etain.

206 J 116 , 1918  

Michel Duchêne apporte deux cartes d'état-major présentant le tracé des tranchées françaises en 1918 dans le secteur de Clermont et d'Etain.

Contexte :
Grande collecte 14-18 : L'opération « Collecte nationale 14-18 » est un projet d'envergure nationale initialement coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. L'objectif de cette manifestation qui a commencé à l'échelon national du samedi 9 au samedi 16 novembre 2013, est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre pour enrichir le Site internet europeana 1914-1918 (europeana : site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). Cette opération a déjà eu lieu dans plusieurs pays et a rencontré beaucoup de succès. Le SIAF a vivement encouragé les services d'archives à y participer. Concrètement, des institutions culturelles partenaires du projet accueil, en l'occurrence les Archives départementales de la Meuse, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des documents ou objets de la Grande Guerre, numérisent et indexent les documents ou objets que ces derniers ont apportés à l'institution culturelle partenaire. L'intérêt des Archives de la Meuse est de profiter d'une opération ayant une visibilité nationale (type Journées européennes de patrimoine) pour collecter pour ses propres fonds des images numériques de cette période et surtout susciter des dons sur cette période essentielle dans l'histoire du département de la Meuse. Cette opération s'est poursuivie depuis 2013 avec des opérations ponctuelles ou selon les opportunités.
/img/picture-pdf.svg
4 médias

Journal autobiographique de Victor Lecourtier (1888-1968) mobilisé lors de la Première Guerre mondiale. Document numérisé en 4 parties. L'original est conservé par le déposant.

206 J 139  

Il s'agit du journal de guerre de Victor Lecourtier. Natif de Gincrey dans la Meuse, il habite à Jussey en Haute Saône (70), lors de sa mobilisation, le 3 Août 1914, pour ce qui allait devenir « la grande guerre » comme en témoigne la première page de son récit autobiographique de 1914-1918. Par ce récit on découvre qu'il participe à plusieurs des grandes étapes de ce conflit : Ypres en Belgique en 1915 avec, en Avril, les premières attaques avec gaz asphyxiant, et où il est blessé ; 1916 en Artois puis à Verdun où le 6 Mai il est enterré vivant lors d'un bombardement et ne doit sa survie qu'à ses camarades qui réussissent à le dégager ; 1917, la Champagne et Craonne, le chemin des dames et le plateau de Californie ; 1918, le bois de Ressons, où il combat malgré la grippe espagnole qui l'affecte, et finalement Gournay sur Aronde, non loin de Compiègne, où il est à nouveau blessé à la cuisse gauche. Mais pendant ces années noires, loin du front la vie continuait. Et c'est ainsi qu'il reçoit le 8 Juin 1917 l'annonce que sa fille Simone est née le 5 Juin à Jussey. C'est au cours de ces années que se construit sa détermination à s'installer dans le sud de la France après la guerre comme en témoigne un extrait de son récit. Il s'installe effectivement à Marseille avec son épouse, sa fille et sa mère, et le 2 Juin 1920, la famille s'agrandit avec la naissance de son fils Jean. C'est en Décembre 1926 qu'il acquiert l'affaire Tudurisivan pour en faire les établissements Lecourtier. Dès lors, il consacrera sa vie à faire fructifier son entreprise jusqu'à son décès en 1968.

Contexte :
Grande collecte 14-18 : L'opération « Collecte nationale 14-18 » est un projet d'envergure nationale initialement coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. L'objectif de cette manifestation qui a commencé à l'échelon national du samedi 9 au samedi 16 novembre 2013, est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre pour enrichir le Site internet europeana 1914-1918 (europeana : site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). Cette opération a déjà eu lieu dans plusieurs pays et a rencontré beaucoup de succès. Le SIAF a vivement encouragé les services d'archives à y participer. Concrètement, des institutions culturelles partenaires du projet accueil, en l'occurrence les Archives départementales de la Meuse, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des documents ou objets de la Grande Guerre, numérisent et indexent les documents ou objets que ces derniers ont apportés à l'institution culturelle partenaire. L'intérêt des Archives de la Meuse est de profiter d'une opération ayant une visibilité nationale (type Journées européennes de patrimoine) pour collecter pour ses propres fonds des images numériques de cette période et surtout susciter des dons sur cette période essentielle dans l'histoire du département de la Meuse. Cette opération s'est poursuivie depuis 2013 avec des opérations ponctuelles ou selon les opportunités.
/medias/customer_2/3_Fonds_num_heberg/1_Archives/FRAD055_J/FRAD055_J_0206J/FRAD055_J_0206J094/FRAD055_J_206J0094_0005_jpg_/0_0.jpg
10 médias

Lettres envoyées par Charles Carcopino.

206 J 94  

Il s'agit de lettres envoyées par Charles Carcopino à ses parents.

Contexte :
Grande collecte 14-18 : L'opération « Collecte nationale 14-18 » est un projet d'envergure nationale initialement coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. L'objectif de cette manifestation qui a commencé à l'échelon national du samedi 9 au samedi 16 novembre 2013, est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre pour enrichir le Site internet europeana 1914-1918 (europeana : site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). Cette opération a déjà eu lieu dans plusieurs pays et a rencontré beaucoup de succès. Le SIAF a vivement encouragé les services d'archives à y participer. Concrètement, des institutions culturelles partenaires du projet accueil, en l'occurrence les Archives départementales de la Meuse, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des documents ou objets de la Grande Guerre, numérisent et indexent les documents ou objets que ces derniers ont apportés à l'institution culturelle partenaire. L'intérêt des Archives de la Meuse est de profiter d'une opération ayant une visibilité nationale (type Journées européennes de patrimoine) pour collecter pour ses propres fonds des images numériques de cette période et surtout susciter des dons sur cette période essentielle dans l'histoire du département de la Meuse. Cette opération s'est poursuivie depuis 2013 avec des opérations ponctuelles ou selon les opportunités.
/medias/customer_2/3_Fonds_num_heberg/1_Archives/FRAD055_J/FRAD055_J_0206J/FRAD055_J_0206J064/FAD055_J_0206J_064_0002_jpg_/0_0.jpg
24 médias

3 numéros du journal : Bulletin des armées de la République

206 J 64 , 19 septembre - 24 octobre 1917  

La contributrice apporte trois numéros de la revue, Bulletin des armées de la République. Il s'agit du numéro 264 (19 septembre 1917), 265 (26 septembre 1917) et 269 (24 octobre 1917).

Contexte :
Grande collecte 14-18 : L'opération « Collecte nationale 14-18 » est un projet d'envergure nationale initialement coordonné par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives. L'objectif de cette manifestation qui a commencé à l'échelon national du samedi 9 au samedi 16 novembre 2013, est de collecter des images numériques sur la Grande Guerre pour enrichir le Site internet europeana 1914-1918 (europeana : site de ressources numériques des musées, des bibliothèques, des archives et des collections audiovisuelles européennes). Cette opération a déjà eu lieu dans plusieurs pays et a rencontré beaucoup de succès. Le SIAF a vivement encouragé les services d'archives à y participer. Concrètement, des institutions culturelles partenaires du projet accueil, en l'occurrence les Archives départementales de la Meuse, enregistrent et interrogent des particuliers, dits « contributeurs », possédant des documents ou objets de la Grande Guerre, numérisent et indexent les documents ou objets que ces derniers ont apportés à l'institution culturelle partenaire. L'intérêt des Archives de la Meuse est de profiter d'une opération ayant une visibilité nationale (type Journées européennes de patrimoine) pour collecter pour ses propres fonds des images numériques de cette période et surtout susciter des dons sur cette période essentielle dans l'histoire du département de la Meuse. Cette opération s'est poursuivie depuis 2013 avec des opérations ponctuelles ou selon les opportunités.