Toutes les ressources Révolution de 1848 6 résultats (5ms)

4 T - Affaires culturelles.

4 T , 1800-1940  

La sous-série 4 T conserve les archives des services préfectoraux qui gèrent les beaux-arts, les antiquités et objets d'art et les monuments historiques. On y trouvera d'intéressants dossiers sur les bibliothèques, les musées et les salles de spectacles, ainsi que sur les sociétés savantes et cercles littéraires, artistiques et historiques, et sur les monuments historiques (constitués essentiellement de documents comptables).

1 T - Enseignement général.

1 T , 1800-1970  

La sous-série 1 T, consacrée à l'enseignement général de l'an VIII à 1940, est constituée de dossiers provenant des services préfectoraux, de l'Inspection d'académie et de différents établissements scolaires (principalement des écoles primaires). Seul l'enseignement général est représenté : les enseignements particuliers (écoles militaires, vétérinaires, agricoles, techniques) sont classés dans d'autres sous-séries, même si quelques dossiers (notamment les enseignements agricole, technique et ménager) se retrouvent dans cette sous-série 1 T, en raison de la surveillance exercée par le préfet et l'inspecteur d'académie sur ces enseignements et le lien de ceux-ci avec les écoles primaires. Le fonds de la Préfecture est le plus riche et le plus diversifié, le préfet étant à la fois le chef de l'administration départementale, le relais du gouvernement dans le département et l'autorité de tutelle des communes. Deux grandes parties peuvent être repérées : la surveillance et l'organisation de l'enseignement (relations avec les communes, nominations et révocations des instituteurs, évolution de la carte scolaire), et la comptabilité des communes pour le traitement des instituteurs et l'entretien des écoles). Le fonds de l'Inspection académique contient trois très belles séries : les dossiers de personnel (enseignement primaire et secondaire et personnel de l'inspection), registres de traitement des instituteurs, registres de notes et copies d'examen (notamment les concours d'entrée à l'école normale et le brevet élémentaire, pour les années 1930). L'ensemble des fonds des établissements d'enseignement est moins riche et plus inégal : toutes les écoles ne sont pas représentées, certaines ont conservé plus d'archives que d'autres, l'enseignement primaire supérieur n'est représenté que par la ville de Vaucouleurs et seul le lycée de Bar-le-Duc représente l'enseignement secondaire.

Copie du journal rédigé par Jean-Baptiste Baudot, né en 1761 à Briey, installé à Etain en 1790. Il est notaire jusqu'en 1820, conseiller municipal d'Etain en 1808, juge de paix de 1830 à 1845. Ce journal relate l'actualité locale et nationale de 1789 à 1855 indiquant notamment, les noms des administrateurs, des officiers et des élus, les faits de la guerre de 1792 avec les Prussiens, les épisodes de la révolution. Transcrit par J. N. Mathieu. Ce document a été utilisé dans 4°627. - Journal de Jean-Baptiste Baudot à Etain

1 J 244 , 1789-1855  
Fin des résultats