Toutes les ressources Maldonné (Jonville-en-Woëvre, Meuse) 1 résultat (1ms)

Longeau (Hannonville) et Saint-Symphorien, Maldenée, Mars-la-Tour, Metz, Montville (Les Éparges). Église Saint-Martin de Montville.

19 H 12 , 1133-1776  

1 (A 6). Confirmation par Albéron (de Chiny), évêque de Verdun, de donations faites à l'abbaye : par Baudoin d'Apremont, le droit de pâture et de passage sur ses terres ; par le même Baudoin et Albert, primicier, le tiers des dîmes de Longeau (commune d'Hannonville-sous-les-Côtes), 1146. = 2 (A 8). Donation par Hugues de Neulan et consorts du fief de Waciscurt (Hazavant), 1154. = 3 (A 15). Accensement par l'abbaye à la communauté de Saint-Maurice-sous-les-Côtes d'une partie de l'étang de Longeau, destinée à servir d'abreuvoir, 1533. = 4-8 (E 5). Confirmation de diverses donations par Etienne de Bar, évêque de Metz, 1153 (copie ; original sous la cote 19 H 1, n° 14). Donation de la terre de Saint-Symphorien par Boémond de Neufchâteau, s.d. (XIIe s. ; copie, 1561). Accord entre les abbayes de Saint-Benoît et de Saint-Symphorien au sujet de la terre dite de Saint-Symphorien, 1158 (copie, 1561). Confirmation par Gobert d'Apremont des donations de ses prédécesseurs, s.d. (copie, 1561 ; original sous la cote 19 H 1, nos 1-2). Procès-verbaux d'abornement, visite et reconnaissance des bois de Longeau, 1744-1745. = 9-11, Plans des bois de la seigneurie de Longeau, 1740-1745. = 12-92 (E 6 et K 7). Correspondance, baux, procédures et pièces diverses concernant la cense et le moulin de l'abbaye à Longeau, 1600 (copie)-1776. = 93-97 (G). Donation par les héritiers d'Agnès, fille de Renault Ancherin du Pont, écuyer, à l'abbaye, du tiers leur appartenant dans la tuilerie de Maldonnée, à Jonville, 1422 ; constitution de procureurs par les mêmes, 1422 (originaux et copies). Vente par nobles conjoints Nicolas Lambert et Valairie de Moncel, de Thiaucourt, à Pierre Bolengier, prévôt d'Hattonchâtel, et Jeanne de Xonville sa femme, du quart de la tuilerie de Maldenée, 1501. = 98-102 (H 13). Confirmation par Robert de Vittonville et Jeanne dite Philippe sa mère, des rentes en vin léguées à l'abbaye par leur père et mari Jacques, seigneur de Vittonville, 1274 (original et copie). Plainte des abbé et couvent au duc de Lorraine contre les héritiers de Gérard d'Avillers, qui empêchent les mayeurs de Mars-la-Tour de payer les rentes en vin léguées par Jacques de Vittonville, et mandement du duc au bailli de Nancy ordonnant la saisie des vignes, 1566 (copies). Vente par Herbin dit Quarieil, d'Hannonville à Alardin, prévôt de Lachaussée, d'une terre à Hannonville, 1321. = 103-140 (H 15). Confirmation par Gautier de Nancy, chanoine de la cathédrale de Verdun, de la donation de l'alleu d'Hannonville, faite à l'abbaye par Gautier d'Apremont, et donation d'un cens ; donation de divers biens à Hannonville par Léotard de Watronville, s.d. (vers 1200). Constitution d'un cens au profit de l'abbaye par Rollon d'Hannonville, 1424. Baux, procédures et pièces diverses concernant les biens et revenus de l'abbaye à Hannonville et Longeau, 1614 (copie)-1765. = 141-159 (G 2). Pied-terrier, déclarations et baux des biens et revenus de l'abbaye dans la ville et le pays de Metz, 1408 (copie)-1726. Vente par Collet Robin et Jean Collin de France à Jacomin de Ville, bourgeois de Saint-Mihiel, d'un pré au grand ban d'Arsey (Metz ?), 1379 (copie). Vente par Pierre Boulanger, garde du scel du tabellionnage d'Hattonchâtel, et Jeanne de Xonville sa femme, à l'abbaye, du quart de la tuilerie de Maldonnée, 1505 (copie). = 160-171 (G 3). Baux, pièces de procédure et devis concernant les maisons de Metz qui appartiennent par indivis aux abbayes de Saint-Benoît et de Saint-Pierre de Metz. 1684-1744. = 172-180 (G 5). Donation par Albéron (de Chiny), évêque de Verdun, à l'abbaye, de biens et droits à Montville (commune des Éparges), de la terre qui s'étend de la limite des terrains de Saint-Symphorien et de Sainte-Marie usque ad roleias ultra Teherexterp, et de droits d'usage à Vigneulles, et confirmation par le même évêque des libéralités de Jean, prêtre de Montville, 1133. Donation par le même Albéron, d'une terre de l'église Saint-Martin de Montville, 1145. Donation d'une terre de la même église par Albert (?), évêque de Verdun, 1150. Sentence de Jean de Murvaux et Habrand de Sorbey confirmant l'abbaye dans la saisie de l'héritage de Montville, 1293. Sentence d'Henri (d'Apremont), évêque de Verdun, exemptant les maison et terres de l'abbaye à Montville des dîmes réclamées par Miles d'Herbeuville et ses frères, écuyers, 1322. Accensement des prés et terres de l'abbaye à Montville et Trésauvaux à Renault des Parges, 1515 (Originaux et copies).

Contexte :
Biens et droits de l'abbaye dans diverses localités.
Fin des résultats