Toutes les ressources En Plain Lieu (Demange-aux-Eaux, Demange-Baudignécourt, Meuse) 2 résultats (1ms)

Déclarations et confirmations de biens. Église, bâtiments et bois de l'abbaye. Registre de sortie des archives.

16 H 11 , 1151-1791  

1- Bulles des papes Martin V (1424) et Sixte IV (1482) exemptant de la dîme l'ordre cistercien (copie, 1613). = 2. Lettres patentes des rois de France François Ier (1542), Henri II (1556) et Henri IV (1597) confirmant les privilèges de l'ordre cistercien (imprimés, 1611). = 3. Arrêt du Parlement de Paris confirmant l'abbaye des Vaux-de-Cernay dans la possession des dîmes de la paroisse Saint-Germain de Morainville, 1554 (extrait). = 4. (FF 1). Accord entre l'abbé Claude d'Haraucourt et les religieux pour la séparation des menses, 1550. = 5. Accord entre l'abbé Antoine de Thelis de Vallorge et les religieux, pour le partage des revenus de l'abbaye, s. d. (minute informe). = 6-24. Déclaration, procès-verbaux d'estimation et d'arpentage et baux des biens de l'abbaye, 1755-1790. = 25-37. Arrêts du Conseil d'État, comptes, correspondance et pièces diverses concernant l'exploitation des bois de l'abbaye, 1726-1790. = 38. Plan des bois d'Hévilliers, 1730. = 39. Plan des bois situés dans le ressort de la Maîtrise des Eaux et Forêts de Chaumont, 1730. = 40-43. Plans des bois de Ranzey, 1726-1757. = 44-45. Plans des terrains de Fontenoy et de Plainlieu, 1750. = 46-52. Pièces diverses concernant la construction et l'entretien des bâtiments, église et pont de l'abbaye, 1697-1790. = 53. Note relative à la bibliothèque de l'abbaye, 1790. = 54-58. Notes diverses, s. d. (XVIIIe s.). 59 (Registres in-4°, 46 ff, papier). Registre de sortie des archives, XVIIIe s. = 60-61. Lettre et note relatives à des envois de documents, 1791. = 62. Règlement par Albéron, archevêque de Trêves, des difficultés pendantes entre les abbayes de Saint-Mihiel et d'Evaux, 1151 (traduction, XIXe s. ; cf. 4 H 13, n° 178).

Fontenoy, Plainlieu et la forêt de la Devise (paroisse de Demange-aux-Eaux). Hévilliers. Saint-Joire et Tréveray.

16 H 6 , 1131-1769  

1-3 (B 6). Cession par Alix, dame de Demange, à l'abbaye, de ses droits sur le lieu dit En Scheval, au dessus de la grange de Fontenoy, pour la construction d'un étang et d'un moulin, 1251. = 4-6 (B 7). Notification par Guillaume Malpatiz, bailli du comte de Bar, de la renonciation de Gautier d'Espinaux à toute prétention sur le moulin de l'abbaye en Scheival, 1251, et copie. = 7-8 (B 8). Henri, évêque de Toul, fait savoir que Guiart de Gondrecourt, qui avait fait arracher la clôture d'une grange de l'abbaye, a reconnu ses torts et confirmé toutes les libéralités faites à l'abbaye par ses ancêtres Gautier et Milon de Gondrecourt, et lui a concédé des droits d'usages dans ses bois de Gondrecourt et de Fontenois. et donné des terres à Delouze et Fontenois, s.d. (XIIe s.). = 9-11 (B 9). Henri, évêque de Toul, fait savoir que la comtesse de Gilbertvillers a donné à l'église d'Evaux sa part d'un alleu, et ses droits d'usage sur toutes ses terres, s.d. (XIIe s.) ; et (sur La-même charte) confirme les donations de Gautier de Gondrecourt à la même église, à savoir) la terre de Fontenois et le bois de Charmois (à Delouze) et des droits d'usage.sur ses terres, 1140 ; vidimus du second de ces actes, par le garde du sceau de la Cour de Toul, XVe s. = 12-13 (B 12). Echange de terres à Demange-aux-Eaux entre l'abbaye et Vincenot de Saint-Ouen, seigneur de Démange, 1487. = 14-18 (B 13). Procès-verbal d'abornement des bois de l'abbaye et de la communauté de Delouze, 1762 (original, copies et lettre annexe). = 19-21 (B 21). Liste de fermiers et rôle de terres, s.d. (XVIIe s.). = 22-51 (B 24 à B 50). Procès-verbaux de visite, et pièces diverses concernant l'abornement et l'exploitation des bois de l'abbaye, et en particulier de la forêt de la Devise, 1623 (copie, 1768)4769. = 52-53 (C 1). Donation par Thiébaut, comte de Champagne, à l'abbaye, de toutes ses seigneuries de l'Ornois, c'est-à-dire Hévilliers, Saint-Joire, Démange, Fouchères et Rosières, 1131 (acte faux). = 54-55 (C 2). Donation par Willerme, seigneur de Pierrefitte, à l'abbaye de la moitié de l'alleu d'Hévilliers, et de tout ce qu'il possède à Nantois, et vente par le même Willerme à l'abbaye de l'autre moitié de l'alleu, 1225. .= 56-57 (C 3). R. (Roger dOstenge de Marcey), évêque de Toul, notifie que Willerme, chevalier, seigneur de Nantois, a renoncé en faveur de l'abbaye à tous ses droits sur ce que Willerme de Pierrefitte a vendu ou donné à l'abbaye à Hévilliers, 1239. = 58-59 (C 8). Vente par Mathiez de Naix et consorts, à l'abbaye, d'une terre dite la Côte-Sainte-Marie, sur laquelle ils payaient un cens, 1293. = 60-61 (C 10). Echange de terres à Hévilliers entre l'abbaye et Jean Gérard, marchand à Ligny, 1598 (copie). = 62-65 (C 13). Vidimus par le garde du sceau de la prévôté d'Andelot (1538), d'un accord entre l'abbaye et les habitants d'Hévilliers, comportant notamment remise des droits de formariage et de forfuyance auxquels étaient soumis les habitants, 1535, et copie, 1665. = 66-67 (C 15). Cahier des minutes des notaires Nière, Bernard et Collot, d'Hévilliers : ventes et baux entre particuliers de biens à Hévilliers et à Longeaux, 1577-1578. = 68-73 (C 16). Déclaration, par le mayeur d'Hévilliers, des héritages chargés de cens envers l'abbaye, 1701 ; pièce3 d'un procès entre l'abbaye et Demenge Gérard, laboureur à Hévilliers, au sujet d'un cens, 1703-1705. = 74-76 (C 18). Transaction mettant fin à un .procès entre l'abbaye et la communauté d'Hévilliers au sujet des redevances et corvées dues par les habitants, 1478. = 77-78 (G 43). Terrier des biens et droits de l'abbaye à Hévilliers, XVIe s. = 79-90 (C 48 à C 52). Ventes de coupes et pièces diverses concernant les bois de l'abbaye à Hévilliers, 1626-1746. = 91-92 (C 53). Renonciation de Gobert de Saint-Amand, chevalier, et Mar-sille s'a femme, à tous droits présents et futurs sur le bois le Waut devant Malessart, 1280. = 93-94 (C 58). Déclarations faites par divers particuliers devant le curé d'Hévilliers Waltrin, au sujet d'héritages usurpés à l'abbaye, 1701. = 95-96 (C 59). Thiébaut, comte de Bar, fait savoir que Jersens, veuve de Warin de Dammarie, a vendu à l'abbaye le bois appelé Loys Morlenge ; et que lui même autorise les religieux à' faire arrêter, dans le bailliage de Bar et la terre de Gondrecourt, leurs sujets sortant de leurs villes d'Hévilliers, Saint-Joire, Fouchères et Rosières-en-Blois, 1246. = 97-99 (C 60). Restitution par les habitants de Villers-le-Sec, à l'abbaye, des terres du bois Mollange, qu'ils avaient reçu à cens, à charge de le défricher, 1305 (original et expédition). = 100-1O1 (C 62). Vente et don en partie, par Willaume, chevalier, sire de Nantois, à l'église d'Evaux, de Hamette, fille de Marel d'Hévilliers, avec ses hoirs et sa portion d'héritage, 1254. = 102-103 (C 82). Transaction entre le prieuré de Dammarie et l'abbaye d'Evaux au sujet des dîmes et ferrages des essarts dans les bois d'Hévilliers, Villers-le-Sec, Dammarie et Couvertpuis, 1300. = 104-105 (C 83). Approbation de la transaction précédente par Bertrand, abbé de Cluny, 1300. = 106-109 (C 86). Donation par Thiébaut, comte de Champagne, à l'abbaye, du village d'Hévilliers et du gagnage de Maloxel à Villers-le-Ver, 1134 (acte faux) ; copies, dont une collationnée, 1749. = 110-111 (C 87). Procès-verbal de délimitation des finages d'Hévilliers et de Couvertpuis, 1696. = 112-113 (C 92). Bail des biens et revenus de l'abbaye à Hévilliers, et de quelques dîmes en d'autres lieux, au profit d'Armand-Charles Duval, bourgeois de Ligny, 1726. = 114-116 (C 97). Déclaration du gagnage de l'abbaye à Hévilliers, 1690, et pièce d'e procédure au sujet du bail de ce gagnage, 1704. = 117-131 (C 98). Contestation entre l'abbaye d'une part, M. de Casteja, seigneur de Tréveray, et Bernard Garé l'aîné, laboureur à Hévilliers, d'autre part, au sujet de la propriété du canton des Taillottes, près du bois de Maloxel, à Hévilliers, 1737-1752 (pièce à l'appui, 1700, et plan). = 132-137 (C 122). Terrier général des héritages de Mlle Ligier et de ses enfants à Hévilliers, 1606. = 138-139 (D 1). Vente par Pierre, bailli d'e Vaucouleurs, à l'abbaye, de tout ce que Geoffroy de Joinville, sire de Vaucouleurs, possède à Saint-Joire, et concession de divers droits, 1273, == 140-143 (D 2). Vente par Geoffroy de Joinville, sire de Vaucouleurs, et Mahaut de Lucy sa femme, à l'abbaye de tout ce qu'ils possèdent à Saint-Joire, et concession de divers droits à Laneuville, 1281 (copies, 1664-1685). = 144-145 (D 21). Hues, curé de Tréveray, fait savoir que Jean Le Clerc, de Laneuville, a remis à l'abbaye un pré légué à celle-ci par son père Houduyns, 1269. = 146-147 (D 22). Transaction entre l'abbaye et des particuliers au sujet de prés, s.d. (XIIIe s.). = 148-149 (D 23). Abandon par Jacques de Saint-Joire, clerc, en faveur de l'abbaye, de ses prétentions sur des prés et un champ, s.d. (XIIIe s.). = 150-151 (D 24). Echange de terres entre l'abbaye et Saufrignon de Tréveray, maire de Laneuville, 1262. = 152-153 (D 25). Sentence arbitrale de N., plébain de Foug, et D., clerc de Ligny, contraignant Jean de Loisey, bourgeois de Ligny, et sa femme Hauwis, à ratifier la donation à l'abbaye par Gérard, chevalier de Saint-Joire, père d'Hauwis, de biens à Saint-Joire et à Wahuncourt, 1237. = 154-155 (D 26). Approbation de cette donation par R. (Roger d'Ostenge de Marcey), évêque de Toul, 1237. = 156-157 (D 27). Abandon par Soifrignon de Laneuville de toutes prétentions sur des champs que l'abbaye lui a concédé sa vie durant, 1271. = 158-159 (D 28). Transaction entre l'abbaye et la communauté de Saint-Joire au sujet de la vaine pâture, 1522. = 160-161 (D 30). Accensement par l'abbaye de Saint-Mansuy de Toul, à. celle d'Evaux, d'une portion de maison que tenait Hugues de Launey, s.d. (XIIe s., chirographe). = 162-163 (D S5). Donation de terres par Himbelin de Saint-Joire et Ybours sa femme, en contrepartie de ceTles qu'ils ont reçues de l'abbaye, 1285. = 164-165 (D 36). Donation par Thiébaud, chevalier de Saint-Joire, à l'abbaye, de tous les biens dépendant de lui qu'elle pourra acquérir à Saint-Joire et Wahoncourt, et échange de biens entre les mêmes, 1239. = 166-167 (D 37), Boson, évêque de Châlons, fait savoir qu'Adam de Chevillon ayant donné autrefois à l'abbaye d'Evaux ce qu'il possédait à Saint-Joire, son frère Roger et son fils Rodolphe ont confirmé cette donation, s,d, (XIIe s.). = 168-171 (D 38 et D 39). Echanges dé biens à Saint-Joire entre l'abbaye d'une part, Pierre Rôyer, maire perpétuel héréditaire de Saint-Joire, et Anne Taillefumier, sa femme, d'autre part, 1702 ; Pierre Patiot, receveur des traites foraines à Saint-Joire, d'autre part, 1704, = 172-173 (D 41). Vente par noble homme Nicolas Hurault, de Gondrecourt, à l'abbaye, de la moitié de deux gagnages à Saint-Joire, 1517. = 174-175 (D 42). Abandon par Charles de Luxembourg, comte de Ligny, gouverneur de Picardie et d'Artois, en faveur de l'abbaye, de tous les droits qu'il peut avoir sur la moitié de ces deux gagnages, moyennant la célébration d'une messe annuelle, 1525. = 176-181 (D 45). Déclarations des biens de l'abbaye à Saint-Joire, XVIP s.-1741. = 182-183. (D 48). Vente par les enfants de feu Raulet de Saint-Joire à Collot Bigels d'une pièce d'e terre à Saint-Joire, 1483. = 184-185 (D 51). Agnès, comtesse de Bar, fait savoir que son fils Jacques, surnommé Henri, comte de Mousson, a donné à l'abbaye une terre sur le territoire de Tréveray, près d'Hévilliers, un chemin allant de la grange du Hêtre à Vrémécourt, et une fontaine près de Bassey, et lui a restitué la terre de Manhae, 1189. = 186-188 (D 52). Bail des terres de Bassey, à Saint-Joire, appartenant à l'abbaye, au profit d'Etienne de Barrie et Georges Pautar, de Saint-Joire, avec lettres reversales, 1585.

Contexte :
Biens et droits de l'abbaye dans diverses localités.
Fin des résultats