Toutes les ressources Hazavant (Vigneulles-lès-Hattonchâtel, Meuse) 2 résultats (1ms)

Hadonville-lès-Lachaussée, Han-sur-Meuse, Hattonchâtel, Vigneulles, Viéville, Hattonville, Hazavant, Haumont.

19 H 8 , 1178-1789  

1-3. Traités d'accompagnement entre Thiébaut II, comte de Bar, et l'abbaye pour leurs biens à Hadonville-les-Lachaussée, 1283-1285. = 4 (Reg. in-4°, 80 pp.). Registre des rentes de l'abbaye à Hadonville, 1634. = 5-7. Procès-verbaux de publication de la vue et dénombrement de la seigneurie d'Hadonville, 1748. = 8-16. Baux des biens et droits de l'abbaye à Hadonville, 1749-1785. = 17. Vente par Girard de Doncourt, chevalier, et, dame Sophie, sa femme, à l'abbaye, d'une part des dîmes de Vigneulles-lès-Hattonchâtel, 1255. = 18. Confirmation par Jean d'Esch, évêque de Verdun, de la vente par Arnould de Pannes, à l'abbaye, d'une part des dîmes de Vigneulles, 1253. = 19. Vidimus par André, abbé de Saint-Clément de Metz, d'un acte de Gobert d'Apremont en faveur de l'abbaye, 1375 (acte analysé sous la cote 19 H 1, nos 1-2). = 20. Confirmation par Louis de Bar, évêque de Verdun, d'un accord entre l'abbaye et les communautés d'Hattonehâtel, Vigneulles, Viéville et Hattonville, au sujet de la vaine pâture, 1429. = 21. Vente par Nicolas de Saint-Remy, écuyer, seigneur de Lavallée-les-Rarécourt, en partie, à Nicolas Le Rouyer, marchand à Clermont, du tiers d'un gagnage à Vigneulles, 1578. = 22-35. Arrêt de la Cour souveraine des Grands Jours de Saint-Mihiel réglementant, entre l'abbaye et les habitants d'Hattonchâtel, la vaine pâture et l'usage dans les bois d'Hazavant, 1582. Copies : du consentement d'Eudon, curé d'Hattonchâtel, à l'acquisition par l'abbaye de parts des dîmes de Vigneulles, 1255 ; de l'homologation par le Parlement de Saint-Mihiel d'un accord entre l'abbaye et la communauté d'Hattonchâtel, au sujet de la mise en embaume d'une partie des bois, 1633 ; d'une sentence du lieutenant général du marquisat d'Hattonchâtel donnant à l'abbaye mainlevée d'une saisie de porcs ordonnée par les officiers du marquisat, 1610. Accord entre l'abbaye, le chapitre de Saint-Léopold de Saint-Mihiel et le curé de Vigneulles, pour l'entretien de l'église, 1728. Constitution d'une rente au profit de l'abbaye par Nicolas Clapt, vigneron à Vigneulles, 1752. Baux des dîmes de l'abbaye à Vigneulles, 1740-1783. = 36-59. Procès entre l'abbaye et les fermiers de ses dîmes à Vigneulles, au sujet de l'entretien de l'église, 1734-1741. = 60-61. Sentence arbitrale de François Warin et Thierry de La Mothe, écuyer, réglementant les droits de pâture et d'usage des habitants d'Hattonehâtel, Vigneulles, Viéville et Hattonville dans les bois de l'abbaye, et réciproquement, 1560. = 62-63. Traité d'accompagnement entre Thiébaut II, comte de Bar, et l'abbaye, pour les possessions de l'abbaye entre l'étang de Wacecourt (Hazavant) et le rû dit Grand-Mouru, où sera construite une ville neuve, 1275 (original et copie). = 64. Sentence du prévôt de Lachaussée, donnant à l'abbaye main-levée d'une saisie de bétail effectuée par les sergents de la gruerie, 1629. = 65-72. Baux de la ferme d'Hazavant, 1752-1783. = 73. Donation par Ulric, fils de Reynard d'Apremont, à l'abbaye, de terres et autres biens à Haumont-lès-Lachaussée, 1178. = 74. Donation par Lorins de Haumont d'une maison et de terres audit lieu, 1281. = 75 (D 3). Donation de bois à Haumont par Nicolas, prêtre d'Onville, 1264. = 76-87 (D 4). Engagement à' l'abbaye, par Warniet et Gérardin, écuyers, fils de feu Vivien de Thiaucourt, demeurant à Prény, d"un pré à Haumont, en garantie d'un prêt, 1417. Donation par les mêmes et leurs co-héritiers du bois des Ecuyers et de haies entre Saint-Benoît et Haumont, provenant de la succession d'Agnès, fille de Regnault Ancherin du Pont, écuyer, demeurant à Lachaussée, 1419. Donation par Collignon de Thiaucourt, fils de feu le mayeur Jean de Thiaucourt, de tous ses biens à Haumont, 1420. Confirmation par Ferry de La Roche, écuyer, demeurant à Dieue, et Alix, sa femme, de la donation d'une part du bois des Écuyers faite à l'abbaye par feu Pierre de Landzécourt, premier mari d'Alix, 1428. Partage entre l'abbaye et Richelin, mayeur de Hadonville, et Helwys, sa femme, de terres et prés contestés à Haumont, 1436. Engagement par Warlnet et Gérardin de Thiaucourt d'un pré à Haumont, en garantie d'un prêt, 1438. Vente par Pierresson de Chauvoncourt, demeurant à Haumont, à l'abbé dom Jean d'Aulnoy, d'un pré à Haumont, 1550. Cession de ce pré par l'abbé dom Jean d'Aulnoy aux religieux, 1563. Vente de prés à Haumont par Janeson, demeurant à Dampvitoux, 1552. Échange entre l'abbaye et Jean Henry, manou-vrier à Haumont, portant d'une part sur une chènevière à Haumont, d'autre part sur un pré à Dampvi-toux, 1603. Accensement par l'abbaye à Claude Lespine d'Haumont, d'une place masure à Lachaussée, 1605. Accensement à Jean Bourgau, d'une maison à Haumont, 1743. = 88. Lettres de Ferry de Lorraine, gouverneur du duché de Bar, pour l'amortissement du gagnage des Écuyers, à Haumont, acheté autrefois par l'abbaye à Thomas de Maizerais, 1457. = 89-92. Procès-verbaux de publication de la vue et dénombrement de la seigneurie d'Haumont, 1748, et état des rentes de l'abbaye, s. d. = 93-118. Baux des biens et dîmes de l'abbaye à Haumont, 1626-1776. = 119. Sentence arbitrale de Gérard d'Avillers et Georges de Liocourt, 1522 (copie, XVIIe s. Cf. 19 H 7, n°s 116-118). = 120-147. Pièces de plusieurs procès intentés par les abbé et religieux pour défendre l'exemption d'impôts de leurs fermiers d'Haumont, 1678-1749. = 148-162 et 163-189. Pièces diverses, dont un plan, concernant la réfection de l'église d'Haumont, 1784-1789.

Contexte :
Biens et droits de l'abbaye dans diverses localités.

Longeau (Hannonville) et Saint-Symphorien, Maldenée, Mars-la-Tour, Metz, Montville (Les Éparges). Église Saint-Martin de Montville.

19 H 12 , 1133-1776  

1 (A 6). Confirmation par Albéron (de Chiny), évêque de Verdun, de donations faites à l'abbaye : par Baudoin d'Apremont, le droit de pâture et de passage sur ses terres ; par le même Baudoin et Albert, primicier, le tiers des dîmes de Longeau (commune d'Hannonville-sous-les-Côtes), 1146. = 2 (A 8). Donation par Hugues de Neulan et consorts du fief de Waciscurt (Hazavant), 1154. = 3 (A 15). Accensement par l'abbaye à la communauté de Saint-Maurice-sous-les-Côtes d'une partie de l'étang de Longeau, destinée à servir d'abreuvoir, 1533. = 4-8 (E 5). Confirmation de diverses donations par Etienne de Bar, évêque de Metz, 1153 (copie ; original sous la cote 19 H 1, n° 14). Donation de la terre de Saint-Symphorien par Boémond de Neufchâteau, s.d. (XIIe s. ; copie, 1561). Accord entre les abbayes de Saint-Benoît et de Saint-Symphorien au sujet de la terre dite de Saint-Symphorien, 1158 (copie, 1561). Confirmation par Gobert d'Apremont des donations de ses prédécesseurs, s.d. (copie, 1561 ; original sous la cote 19 H 1, nos 1-2). Procès-verbaux d'abornement, visite et reconnaissance des bois de Longeau, 1744-1745. = 9-11, Plans des bois de la seigneurie de Longeau, 1740-1745. = 12-92 (E 6 et K 7). Correspondance, baux, procédures et pièces diverses concernant la cense et le moulin de l'abbaye à Longeau, 1600 (copie)-1776. = 93-97 (G). Donation par les héritiers d'Agnès, fille de Renault Ancherin du Pont, écuyer, à l'abbaye, du tiers leur appartenant dans la tuilerie de Maldonnée, à Jonville, 1422 ; constitution de procureurs par les mêmes, 1422 (originaux et copies). Vente par nobles conjoints Nicolas Lambert et Valairie de Moncel, de Thiaucourt, à Pierre Bolengier, prévôt d'Hattonchâtel, et Jeanne de Xonville sa femme, du quart de la tuilerie de Maldenée, 1501. = 98-102 (H 13). Confirmation par Robert de Vittonville et Jeanne dite Philippe sa mère, des rentes en vin léguées à l'abbaye par leur père et mari Jacques, seigneur de Vittonville, 1274 (original et copie). Plainte des abbé et couvent au duc de Lorraine contre les héritiers de Gérard d'Avillers, qui empêchent les mayeurs de Mars-la-Tour de payer les rentes en vin léguées par Jacques de Vittonville, et mandement du duc au bailli de Nancy ordonnant la saisie des vignes, 1566 (copies). Vente par Herbin dit Quarieil, d'Hannonville à Alardin, prévôt de Lachaussée, d'une terre à Hannonville, 1321. = 103-140 (H 15). Confirmation par Gautier de Nancy, chanoine de la cathédrale de Verdun, de la donation de l'alleu d'Hannonville, faite à l'abbaye par Gautier d'Apremont, et donation d'un cens ; donation de divers biens à Hannonville par Léotard de Watronville, s.d. (vers 1200). Constitution d'un cens au profit de l'abbaye par Rollon d'Hannonville, 1424. Baux, procédures et pièces diverses concernant les biens et revenus de l'abbaye à Hannonville et Longeau, 1614 (copie)-1765. = 141-159 (G 2). Pied-terrier, déclarations et baux des biens et revenus de l'abbaye dans la ville et le pays de Metz, 1408 (copie)-1726. Vente par Collet Robin et Jean Collin de France à Jacomin de Ville, bourgeois de Saint-Mihiel, d'un pré au grand ban d'Arsey (Metz ?), 1379 (copie). Vente par Pierre Boulanger, garde du scel du tabellionnage d'Hattonchâtel, et Jeanne de Xonville sa femme, à l'abbaye, du quart de la tuilerie de Maldonnée, 1505 (copie). = 160-171 (G 3). Baux, pièces de procédure et devis concernant les maisons de Metz qui appartiennent par indivis aux abbayes de Saint-Benoît et de Saint-Pierre de Metz. 1684-1744. = 172-180 (G 5). Donation par Albéron (de Chiny), évêque de Verdun, à l'abbaye, de biens et droits à Montville (commune des Éparges), de la terre qui s'étend de la limite des terrains de Saint-Symphorien et de Sainte-Marie usque ad roleias ultra Teherexterp, et de droits d'usage à Vigneulles, et confirmation par le même évêque des libéralités de Jean, prêtre de Montville, 1133. Donation par le même Albéron, d'une terre de l'église Saint-Martin de Montville, 1145. Donation d'une terre de la même église par Albert (?), évêque de Verdun, 1150. Sentence de Jean de Murvaux et Habrand de Sorbey confirmant l'abbaye dans la saisie de l'héritage de Montville, 1293. Sentence d'Henri (d'Apremont), évêque de Verdun, exemptant les maison et terres de l'abbaye à Montville des dîmes réclamées par Miles d'Herbeuville et ses frères, écuyers, 1322. Accensement des prés et terres de l'abbaye à Montville et Trésauvaux à Renault des Parges, 1515 (Originaux et copies).

Contexte :
Biens et droits de l'abbaye dans diverses localités.
Fin des résultats